Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Stannis

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 22:32

Wouah! Y'avait pas beaucoup de Licorneux, mais ils faisaient décidément tous les choses en grand... Des pinceaux, de l'armagnac... Et maintenant, voilà que le Vicomte Errant sortait ça... C'était splendide!

Hé, mais c'est que tu aurais même bon goût, toi! Tu m'avais caché ça, Alcalnn!

Par contre, il avait un sourire ridicule, mais ce n'était sans doute pas le bon moment pour lui dire... Tiens, et Zegaut qui arrivait maintenant! Finalement, il restait encore bon nombre de Licornes en un seul morceau, plus qu'il n'avait semblé au premier abord...

D... Dix tonneaux de Calva? Mais quelle merveilleuse idée!

Un sourire radieux accompagna le cadeau alors qu'il indiquait à un domestique d'emmener ses deux Frères d'Armes vers le buffet... Après qu'ils furent partis, le Comte profita de l'instant de presque solitude (les vingt-trois larbins, ça ne comptait pas) pour embrasser doucement sa compagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney

avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 22:35

Le Vicomte eut un sourire indulgent pour son Frère... évidement qu'il avait bon gout... n'était il pas poète? Avant d'être soldat et diplomate??? Ses Frères avaient tendance a oublier ses aptitudes...... Remarquez, mieux vaut passer pour un idiot et ne rien en être que l'inverse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Arras
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 22:41

La comtesse et le comte s'en revenaient de Touraine des "obsèques" de sa sœur, le voyage avait été long et plein d'embuches, ils n'avaient pas pu assister à la belle cérémonie de Limoges... Quel dommage pensa t-elle..M'enfin elle avait vu dans la grande cour du castel quelques valets et palefrenier au couleur de la Vicomtesse de Beaurpaire..Elle lui raconterait sans doute la cérémonie. Elle essayait de faire bonne figure et devrait sans doute s'entretenir avec la jeune mariée par la suite...Elle avait le temps.
Elle se présenta donc devant le Comte et la Comtesse fraichement épousés.


Nos plus sincères félicitations, Aristote guident vos pas vers un avenir radieux. Hum pardonnez notre manque de politesse nous n'avons pu prendre présent avec nous.. Nous revenons d'un évènement difficile. Je n'ai pas donc pas eus le temps d'en quérir un. Mais n'ayez crainte il vous sera apporter d'Artois très prochainement. Les aléas de la vie sont imprévisible.


Dernière édition par le Dim 27 Jan - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : A Ségur à mon avis ...
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 22:47

Route longue depuis Limoges. une mélancolie soudaine doublée d'une rage immoderée habitait ses pensées. Mélancolie vis à vis de ce mariage, qui la renvoyait à son propre état de femme délaissée et par dessus le marché avec un polichinelle dans le tiroir, et colère rageuse à l'égard de LouisHubert qui avait réussi en un seul regard à la renvoyer à ses démons. Des nuits et des nuits de cauchemards s'était ensuivi après l'assassinat de son cousin dans cette cour froide de Bruges sous un ciel d'orage, alors que le ciel pleurait en coeur avec elle. Des nuits et de nuits à se réveiller en sueur avec la peur de voir se dresser face à elle le Vicomte pour l'égorger dans un flot de sang rouge, à voir les autres morts qui jalonnaient son chemin, à trembler, à chercher désespérement entre les draps une présence réconfortante, recherche qui se soldait toujours par un échec et la peur de se rendormir dans ce lit glacial et abandonné et de se laisser aller à d'autres rêves.
Alors, elle essayait de ne pas trop y penser et une main sur son ventre, se surprit, seule dans son carosse armorié à parler à l'enfant qu'elle portait.


Tu vois Adoré, Maman n'a pas eu toujours la vie facile, mais je te jure que pour toi il en sera autrement. Je serais là et je te protégerais. Et puis, si tu n'as pas de père... tu as des frères et soeurs. Tu ne sera jamais seul Adoré.

Et lorsque la silhouette massive de Ségur se profila, elle se composa un sourire de circonstance et descendant, alla à nouveau présenter ses félicitations au jeune couple:

Neb... je suis désolée je n'ai pas de cadeau... si ce n'est te garantir à nouveau mon amitié, et te dire que tu aura toujours une épaule et une oreille à ta disposition.

Stannis... pour toi... deux baffes si tu continues à m'enquiquiner.


Un sourire candide passa sur ses lèvres, puis elle embrassa les jeunes mariés:

Mes félicitations à vous deux... Stannis... prends bien soin d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 23:01

Saluant le vicomte champenois, elle revit un instant les douces collines toscane qu'elle avait arpentait des années durant dans son enfance tardive... le vin de toscane... quand ses lévres y goutaient, son coeur se fissurait et elle pouvait encore humer cet air si parfumé, ouir le chant des oiseaux et sentir la chaleur du soleil sur sa peau nue quand au sortir des eaux de l'Arno elle s'offrait aux rayons de phoebus...

Mais laissons celà au passé, aujourd'hui, seuls les charpentiers de chabrières connaissaient son gout pour la liberté innocente des bains en plein air...

C'est donc résolue au présent qu'elle salut le Frére d'armes de son mari


Vicomte, je suis plus que flattée, vostre courtoisie est douce à mes oreiles... Mais pour le cas, c'est moi qui suis chevalier de mon ordre et donc... c'est bien la licorne qui ravit mon coeur ? Je connais cependant la valeurs de ses hommes, depuis que Feu mon frére, le Chevalier Rassaln, Feu le Vicomte d'isles et Feu le Chevalier Matheus, un des premiers chevalier de la licorne, ont fait briller haut les étendards licorneux dans le ciel limousin... Mais ... pardonnez ce cours d'histoire, mes souvenirs m'emportent trop aisément, je vous remercie pour cette tiare... cette merveille dont je suis déjà folle... C'est là un objet d'une telle finesse... j'en suis presque sans voix !

Alors qu'une nouvelle licorne s'approche, Neb sourrit en cherchant dans sa mémoire ou elle a bien pu le croiser... la démarche lui est familliére mais la voix... étrange... Elle sourrit néanmoins à la mention du présent qui fait bondir son époux ...

Merci à vous messire, j'ai pour le calvados un gout prononcé depuis que j'ai pu y gouter ... l douceur normande offre là un nectar égalant presque nostre prune limousine !

Quand le chevalier s'éloigne, elle ne peut retenir un tresaillement... mais bien sur ! Ces fesses ! Elle les a apercu à Bellac ! C'est le jeune adonis qui se frottait à son amie ... ooh... mieux vallait taire celà à Stannis, lequel vient d'ailleurs ceuillir ses lévres, a la fois rapidement et doucement... Vivement la fin des salutations et l'heure de la danse...

Mais le devoir avant tout et c'est la Comtesse Deedlit qu'elle voit arriver... Froncant un instant les sourcils, elle repense à l'annonce reçue récemment du trépas d'Alex... sans e préciser les circonstances... Et cette maudite gueguerre en Touraine qui empéche les obséques... Mais ce n'est ps le moment d'en parler avec la soeur de la Vicomtesse...


Dame Deedlitt, je suis trop heureuse de vous recevoir pour penser un instant à un présent de plus... Nous sommes tellements gatés aujourd'hui !Nous avons pu déjouer le sort et venir à bout de ce mariage, nos amis et nos proches sont là et la fête promet.; Nous ne serions vouloir plus que de savoir nos invités heureux et qu'ils passent un bon moment ... Mais vous devez êtres épuisés, gagnez donc l'Aula Magna et prenez des forces pour la suite !

Nouveau sourrire, elle s'apprête à demander à Stannis de faire déboucher une bouteille quand Ann arrive...

Ne sois pas bête allons... Tu... tu m'as déjà offert ce magnifique collier et... et puis tu as accepté d'être mon témoin et... et tu as organisé cette fête de follie... regard à stannis ou nous avons brodé mon voile de marriée bien sur... Et puis... tu es ma plus vieille amie et tu es la marraine de ma tribut... Et tu es comme une soeur pour moi, plus que toute autre, celle qui m'a connu avant que la vie ne me transforme en omtesse chieuse... non ça je l'étais déjà... Bref... tu as compris quoi...

Petit sourrire émue et voix qui tremblote... c'est vrai quoi... zut à la fin... C'est Ann ! La folle, l'ecentrique, la sauvage Ann... celle qui avait jaillit un jour à Chalon et qui était entré dans sa vie... Et hors de question qu'elle en resorte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
LouisHubert

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 23:11

Vicomte enragé, masqué - comme toujours - derrière un visage de sympathie feinte. Et le voilà à Ségur, sans trop comprendre pourquoi... Il pourrait être en train de retourner la plus belle des pétasses de Limoges, mais non! Il devait faire de la protocolaire! La catin aussi était là, cette garce... Évitons-là et expédions cela en vitesse.

Chère Limousin et Marche, et l'homme qui eut le malheur de la prendre pour épouse,

Petit sourire, la vanne était facile.

Je ferai court et conçis, contrairement à mon habitude pompeuse de tout faire en grand et majestueux. Tout a dû être dit par les autres, et je tenterai de répèter de manière différente, bien que cela soit un euphémisme. Donc vous voilà unis devant le très-haut, je vous souhaite que cette union soit éternelle et remplie de bonheur.

Bonheur... Bonheur? Qu'est-ce donc...


Dernière édition par le Dim 27 Jan - 23:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Arras
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 23:12

Deedlitt sourit et répondit avec un ton doux.

Merci de votre indulgence, et merci de votre accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : A Ségur à mon avis ...
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 23:18

Sans un mot de plus, elle serra sa soeur de coeur dans les bras. Parfois un peu trop semblables sur bien des points, elles s'enflammaient toutes deux facilement...
En fait, c'est elle qu'elle aurait du épouser. Elles se connaissaient sur le bout des doigts aujourd'hui. Sourire en coin et oeillade malicieuse.
Alors qu'elle s'apprête à partir, elle aperçoit du coin de l'oeil le Vicomte se glisser là aussi. Bon sang, il ne pouvait pas rentrer chez lui celui-ci?
Les doigts crispés sur le tissu de la robe, les jointures blanches, elle tourne brutalement les talons pour éviter de faire un esclandre à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Dim 27 Jan - 23:34

Ann qui se crispe.. nouvel invité qui s'avance... L'ex Flandres... Il a bien mauvaise mine... il semble vieilli, usé... Brrr... ça doit être le climat ça...

C'est seulement "marche" et en ce moment, "vostre grandeur" reste la valeur sure... Mais je ne vais pas vous enseigner le protocole et ses finesses quand même... concernant mon époux, vous pouvez aussi faire appel au "vostre Grandeur" si vous en ignorez le nom... Nous recevons cependant de bonne grasce vos voeux, Vicomte de... euh. bah je peux pas connaitre le nobiliaire de tous les coins perdus de France.. donc Vicomte à ce qu'il parait... L'éternité est une perspective trop harassante et le bonheur un rude combat, nous profiterons de nostre chance tant qu'elle saura durer, c'est déjà plus que bien des mortels, n'est ce pas ?

Large et innocent sourrire, elle a conscience de friser l'insolence mais aprés tout... elle est chez elle donc elle a tous les droits...

Soyez en tout cas bien... bien arrivé à Ségur et si vous désirez visiter les écuries ou le parc, ne vous en privez pas. Par contre, si la perspective de vous restaurer vous attire plus, le banquet est servi dans l'Aula Magna...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Akane

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 0:42

Le Chateau de Ségur en vue enfin !
Le trajet lui avait semblé une éternité... Bon, maintenant, passons axu choses sérieuses : Féliciter les jeunes époux.


Elle s'approcha d'eux, avec son légendaire sourire ...

- Comtesse Nebisa, frère Stannis, je vous présente mes plus sincères félicitations ! Je suis désolée, je suis arrivée à la fin de la cérémonie religieuse, retardée par ma récente blessure. Je n'ai pas de présents à vous offrir, les événements faisants, mais gagez que ceux ci arriveront prochainement ...

Sourire plus large, elle ajouta...

- Soyez heureux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliènaure

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 7:12

Le trajet lui avait semblé bien plus long qu'à l'aller. Mais assise aux côtés de Guilhem, cela ne l'avait point trop dérangé.
Leur silence s'est légèrement ponctué de commentaires sur la cérémonies, de quelques sourires en souvenir d'anecdotes.

Entrant dans la cour de Ségur, Aliénaure attendit sagement que Guilhem vienne lui offir son bras pour sortir.
Ils arrivèrent ensemble devant les nouveaux mariés.

Elle sera contre elle sa mère en lui murmurant un


Félicitations, maman... Sois simplement heureuse et je le serais en retour.

Puis elle lui remit entre les mains un paquet.



Comme cela, avec tout le courrier que tu reçois, tu penseras à moi à chaque fois que tu le décachèteras.

Puis elle se tourna vers le marié.

Je n'ai rien pour vous, très cher beau-père. Vous avez déjà quelque chose de bien trop précieux et sans prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissande

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 8:16

Approche du chateau de Ségur... finalement pas très difficile à trouver: il avait suffit de suivre le mouvement de piétaille et de carrosses depuis Limoges.
Une cavalière sur un grand demi-lourd bai, suivait le mouvement à distance, préférant marché dans la prairie sauvage plutot que de se méler au monde. Derrière elle, elle emmenait un jeune cheval par un caveçon. Magnifique animal mais encore un peu jeune... Il ne pouvait tenir en place et trottait presque sur place au coté de l'étalon bai beaucoup plus expérimenté en calme.

Arrivée devant les grilles... Les mariés accueillent eux même les invités. Premier effort à fournir parvenir à percer le flot d'invités tout en restant à cheval, le jeune étalon qui suivait ne resterait gérable qu'avec Arès.

Excuses polies. Eviter les gentes dames, avec leur robe et leurs bijoux (regard d'ailleurs sur sa propre tenue de cavalière qui faisait piètre mine à coté de l'élégance des jupons). Yeux réprobateurs des seigneurs et autres nobles qui se devaient de protéger les parures de leur compagnes.
Discrétion impossible pour cette entrée. D'ailleurs étonnant de ne pas voir accourir pages et serviteurs pour l'arrêter...

Enfin voilà les mariés! Du haut de sa monture, la lieutenant des Dames Blanches s'immobilise à quelques mètres du couple (inimaginable que la jeune bête par un écart vienne bousculer la mariée). Souriant (un peu gênée) et d'un mouvement particulièrement poli et respectueux de la tête (essaie également de s'excuser pour l'apparition plutot imposante), elle salue la Héraut et son époux. Lorsque ceux-ci s'approoche intrigué de tout ceci, Mélissande se décide enfin à prendre la parole (un peu tendue pour ceux qui la connaissent, mais rapide et sure pour en finir le plus rapidement).


Tous mes hommages, Nebisa... Messire Stannis...
Veuillez m'excuser de cette entrée quelque peu... hum... remuante... mais j'apporte avec moi présent qui nécessitait escorte efficace et apaisante.


Tirant doucement sur la longe qu'elle tenait en main, elle approche le jeune étalon andalou aux cotés du sien, flanc contre flanc.



Caudillo est étalon andalou de 4 ans. Issu d'une lignée digne de la Cour d'Espagne, il sera certainement élement de choix dans vos écuries.

L'acquisition d'un tel animal coutait fortune. Même pour un noble, il était caprice de taille. De par ses services et compétences, la cavalière et dresseuse avait la chance de pouvoir mander à être rétribuée en "nature".
Le jeune étalon s'emploie soudaiment à démontrer son énergie et sa prestance... par une petite cabrade. La lieutenant ressent le besoind de préciser:


Le cheval Andalou est un animal tardif qui ne finit sa croissance que vers 6 ans. Caudillo vient juste de commencer le débourrage, maintenant que sa morphologie est plus étoffée.
S'il vous en ressentez le besoin, je peux vous guider dans le dressage... il deviendra un excellent palefroi!


Dernière édition par le Lun 28 Jan - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jades

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 11:21

En retard comme toujours et la route avait était plus que longue. Le cochet donna deux coup à la voiture, signe que les terres de Ségurs étaient en vu. Jades vérifia une nouvelle fois la caisse qu'elle transportait. La porte de la voiture s'ouvrit.

Une foule de haut personnage arrivait. Au loin elle apperçut les enfin mariés qui accueillait tout leur invités. Nébisa était resplendissante.

La duchesse s'avança un peu confuse de son retard. son jeune page portait la lourde caisse et la surveillait comme la prunelle de ses yeux. Arrivée à la hauteur du couple Jades vit sa soeur melli également en retard^^ elle retint un sourir amusé et s'inclina à son tour.


Toutes mes félicitations Nébisa ainsi qu'a vous Messire Stannis. Je vous souhaite beaucoup de bonheur.

J'ai commandé un present en votre noms qui j'espère vous plaira. nébisa, notre Soeur LDDC n'a pu se joindre à moi en raison de la perte recente de son époux mais sache qu'elle pense à toi et s'est joint à moi pour vous offrir cette cuvée à votre nom.

Le page tira le couvercle de la caisse et laissa apparaitre les six bouteilles de liqueur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bess Saincte Merveille

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 11:56

Trop de monde...il y avait trop de monde partout, la Capitaine marmonnait, pendant que son époux, fidèle à son caractère soit disant typiquement florentin, se pavanait à son bras... il n'avait eut de cesse de lui répéter qu'elle était la pioub...pibou...bella.... machinchose machinzione.

Son corset commençait à se desserrer... maudit Sinjid qui avait su la convaincre que cette robe était parfaite, résultat si la journée continuait ainsi elle allait finir à moitiée déshabillée devant les mariés et leurs convives, ou alors étouffée par ce carcan puisqu'il était évident qu'il faudrait trouver quelqu'un qui lui remette ça comme il faut. Elle aurait du garder sa tenue militaire..aprés tout elle était Capitaine et pourquoi ça choquerait d'être Capitaine avec son uniforme ...mmhhh ?

Ils étaient enfin devant Ségur, ou il était évident qu'il serait difficile d'approcher de la Comtesse et du "qu'on sort" avant un moment. Marmonnant de plus bel, Bess prit son mal en patience, cherchant du regard une aide providentielle pour son corset.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stannis

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 12:49

Pfffiou, y'avait tant de monde encore à venir? Eh beh... Z'étaient pas prêts d'aller boire aussi... Akane tout d'abord, que Stannis remercia chaleureusement:

Ne t'en fait pas, Akane, le cadeau est ta venue, c'est amplement suffisant... Oh, et je crois que Nith t'attend au buffet, si tu le cherches.

Suivante, la belle-fille ainée et le gusse dont elle s'était entichée, à ce qu'on lui en avait rapportée... Gusse dont il avait été témoin de l'anoblissement, d'ailleurs, s'il s'en souvenait bien. Remerciement d'un sourire et d'un signe de tête, et on passe au suivant... La suivante, en fait, une autre Dame Blanche lui semblait-il se souvenir des croquis d'esquisses qu'on lui avait fournis pour essayer de reconnaître tous ses invités, qui menait un... Un CHEVAL? C'était bien le moment de ramener un cheval, alors qu'ils devaient héberger tous ceux des invités, vraiment... Enfin, il avait l'air d'une belle bête, bien que le poitevin laisse usuellement ses serviteurs en juger à sa place, très moyennement doué lui-même en la matière.

Dame, c'est en effet bien belle bête... Il ne fallait pas vous donner tant de peine, voyons! Pour le dressage, ma foi, l'offre est sympathique, mais il ne me semble pas que vous soyez Limousine, nous n'allons donc pas vous contraindre à demeurer loin de chez vous! Et nous avons également quelques maîtres de haras fort compétents, l'animal ne sera pas gâché, rassurez-vous.

Suivante, la Duchesse de Guyenne, une voisine, tiens...

Duchesse, c'est charmant, vraiment! Soyez-en infiniment remerciée!

ajotua-t-il, clôturant sa phrase d'un grand sourire... Bah oui, c'était de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izarra

avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Variable
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 13:15

La presse était grande à l'entrée de Ségur décidément. Pas étonnant, vu le monde qu'il y avait déjà à la cathédrale! Attendant patiemment son tour de saluer les mariés (et plaignant au passage lesdits mariés de devoir subir pareil défilé), Izarra devisait pendant ce temps avec Eloin. Se demandant tout de même vaguement quelle idée incongrue l'avait poussé à se rendre dans un mariage... L'attrait des joutes, certes mais tout de même ma fille, va-t-en t'étonner de sentir un pincement au coeur en voyant ce couple qui rappelle cruellement ce que tu as perdu...

Secouant la tête pour chasser ses idées noires, elle sourit lorsqu'elle put enfin s'approcher du couple du jour.


Eh bien, quel succès! Très originalement, je vais vous présenter toutes mes félicitations pour votre union, et tout aussi originalement, je vous ai apporté quelques modestes cadeaux:

Pour toi Neb, un petit quelque chose à lire. Je suis sûre qu'une oeuvre écrite par une femme te plaira, et tu y trouveras un passage qui j'en suis sûre te plaira beaucoup, chère Dame Blanche...

Et pour messire Stannis, de quoi contenir les délicieux alcools qu'on vous a sûrement déjà offerts, ou dont la cave de Neb doit regorger de toute façon!

Et encore tous mes voeux de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zegaut de Jersey

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 13:20

Et bien il semble que celà vous plaise! Je laisse place aux autres invités.

Le jeune seigneur les salua puis se retira, il se retourna et vit que la comtesse matait ses fesses, c'est à cette instant qu'il regretta de c'être fait enrolé par Ann pour sa fête de prés mariage...

C'est les joues rouge qu'il avança dans la demeurre, éspérant ne pas rencontrer une dames ayant été là durant cette fête de prés mariage bien qu'il se doutait qu'elles devaient toutes être là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morkar

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 13:29

Il n'était guère pressé, en cette mi-journée. L'heure n'était pas encore à l'excitation, mais une forme de tension montée doucement, car le château de Ségur allait être, sous peu, le siège d'un grand nombre de passages d'invités, de croisement de gens de tout le Royaume et de festivités passant de la cour aux jardins.

Rarement, il avait été aussi morose. Son départ de la Normandie ne s'était pas fait avec des nouvelles qu'on pouvait qualifier de bonnes, mais de surcroit, le voyage avait été l'occasion d'étranges sentiments. Estienne Morkar composa alors sur son visage un sourire de circonstance. Il ne fallait pas montrer une quelconque tristesse ou mélancolie pour ne pas troubler les joyeuses réjouissances des mariés de Ségur. De plus, il n'avait pas du tout envie d'entendre des questions. Etre digne, même dans la douleur...

Il s'avança lentement, sur son cheval fidèle et obstiné, suivi par son intendant et écuyer, qui conduisait une charrette contenant les affaires pour la joute à laquelle Morkar devait participer en l'honneur de la Dame Epouse. Le passage sous la solide porte gardienne du castel se fit lentement, mais déja, dans la cours, on se pressait. Estienne descendit de son cheval pour aller trouver Stannis, le maitre des lieux, enfin, celui en passe de l'être...


- Salutations à toi, Seigneur.
Je te demande le droit à l'hospitalité en ce domaine et le droit d'y séjourner durant le temps de la joute donner en ton honneur, et en celui de ton épouse Nebisa de Malemort.
Afin de montrer mon respect, je m'engage à ne point tirer l'épée en tes terres sans ton consentement. Et afin de montrer ma dévotion à la joie qui accompagne tes noces, je vous offre, à ton épouse et toi même, ces deux tonneaux de Calva, afin de vous apporter un peu de Normandie en vos dégustation, et aussi ces deux gobelets, frappés à vos armes rejointes, pour votre mariage célébré.


Sur ces mots, il indiqua la charrette qui le suivait, où l'écuyer dégager deux tonneaux, et tendit un coffret de bois poli où se trouvaient, sur un velours capitonné, les deux coupes de pierre et aux écus de métal argenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le double

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 13:43

Page parmi les serviteurs... que de monde fallait-il servir! Une courbette par-ci, un salut par-là, un ordre encore ici,... Des fastes, des nobles, des richesses... ah ça oui, il y en avait! Mais également que d'énervement, de tention entre tous ces gens fortunés qui ne pensaient ici qu'à rivaliser d'élégance et d'hypocrisie sans se soucier que tous leur caprices étaient forcément ouvrage que devait supporter les serviteurs!

Pfff... c'était bien parce que son frangin le lui avait demandé qu'il avait accepté de prendre ce poste de page pendant les fêtes du chateau... sinon, on ne l'y aurait pas vu, à servir de bourrique...

D'ailleurs... ne pas oublier ce que le frangin a dit! "Combien de gardes? Nom des serviteurs à soudoyer pour pouvoir rentrer en douce?..."
Noyé dans la ruche en activité, le jeune inconnu oubliait son gage en s'intéressant aux informations qu'il devrait transmettre. Au milieu de cette foule, il n'était pas bien compliqué de passer inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 14:49

Aprés avoir étreint Aliènaure et déposé un baiser sur son front, Neb envoit la fillette rejoindre Guilhem, l'enjoignant de s'amuser et de profiter de la fête...

Le présent de Méli lui arrache un cri d'enthousiasme, et elle doit réfréner l'envie de planter là son chieur avec les invités pour faire connaissance avec la monture...


Lequel chieur d'ailleurs ne remarquerait surement ps son absence, occupé comme il est recevoir ses alcools ! Aprés il dira que c'est elle qui est accro !

Nouveau sourrire pour acceuillir Izarra et ses présents...


Merci ma soeur ! J'ai pour Christine de Pisan une grande admiration, c'est une femme d'une rare envergure ! J'espére que tu gouteras ces festivités comme un interméde de paix et de bonheur, laisse les peines et les épreuves sur ce porche... Je suis sure que celà te fera le plus grand bien !

Elle avait appris la tragique nouvelle mais ne voulait pas allourdir le coeur de sa soeur, espérant seulement lui offrir un moment sans souffrance durant ces jours à venir...

Messire Morkar, nous sommes heureux de vous recevoir et nous gouterons vos présents avec un grand bonheur ! Mon époux en a déjà des étoiles dans les yeux ! J'espére que le banquet vous sierra et je me réjouie de vous voir jouter demain.

Un domestique passant par là, elle le charge de ranger les tonneaux pour qu'ils ne génent pas le passage... S'interrogeant sur cette étrange personne qu'elle n'a jamais croisé dans sa domesticité... Enfin bon, elle n'est guére présente ces derniers temps et Blanche a tout sa confiance...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Eloin

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : Avec Dame Izarra
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Devant l'entrée   Lun 28 Jan - 14:52

Enfin elles étaient arrivées devant les épousés. Sortir de la cathédrale sans se faire écraser avait relevé de l'exploit, mais, Aristote merci! leurs tenues n'en avaient point souffert.
Ensuite, un nouveau voyage en litière pour rejoindre le château de Ségur, puis une nouvelle attente derrière nombre de nobles. Chacun avait de nouveau revêtut ses plus beaux atours, et la cour du château vivait de toutes ces couleurs si vives et tous ces bijoux brillant à la lueur du faible soleil de janvier.
L'attente avait été quelque peu atténuée par une discussion avec la duchesse. Eloin et elles échangeaient leurs impressions, leurs sentiments, et le temps les rapprochait petit à petit, au fil des voyages et des rencontres. Leur entente la ravissait, elle qui avait au début craint de découvrir que son caractère ne s'accordait point avec la duchesse. Elle aurait été vraiment navrée de devoir s'opposer à celle qu'elle allait accompagner dans toutes ses sorties pour les prochaines années à venir...
Arrivées devant le couple nuptial, elles s'inclinèrent en une respectueuse révérence, puis Izarra dévoila les cadeaux qu'elle avait à offrir. Eloin nota en elle-même que la duchesse tutoyait les mariés, donc qu'elle devait les connaître de longue date. Elle s'appliquait à retenir ces détails qui pouvaient paraître insigifiants mais qui revêtaient tout de même une grande importance.
Elles restèrent ainsi à attendre la réponse des mariés, avant de prendre part aux réjouissances. Plusieurs jours de fête, pour finir avec des joutes, divertissement qu'elle suivrait avec attention, elle qui ne connaissait guère cette activité. Le seul sport qu'elle connaissait était la soule, et encore, elle était loin d'en avoir compris toutes les règles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niko7

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 15:07

Niko avait eu le temps de discuté avec la jeune Aliènaure et son compagnon le sieur Guilhem mais n'avais gère pu parlé avec la comtesse et son mari...

Il prit un respire puis se diriga vers eux


Ma chère Comtesse felicitation pour votre mariage.....
Connaissant un peu vos gout je sais que vous avez choisit un homme qui vous rendra de plus en plus heureuse et c'est l'important!


il se retourna vers le marié pour lui adressé quelque mots

Messire Stannis je n'est jamais eu la chance de vous rencontré mais je suis sur que j'aurai le temps de mieu vous connaitre......
Prennez très soin de notre Nebisa rendez la heureuse c'est tout ce qui importe


Il s'adresse maintenant au deux mariée

J'ai deux present pour vous je vais commencé par vous comtesse



Connaissant votre fort interet pour la prune je ne voyait gère cadeau j'aurai pu vous faire qui vous aurait autant faite plaisir ....
Buvez ceci en pensant a moi




Messire Stannis pour vous voici la Dague qui depuis très longtemps m'est très cher..... Je suis sur que vous en prenderai grand soin comme vous le ferai surment avec notre Comtesse

Felicitation a vous deux pour votre Unions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissande

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 15:09

Mélissande salut les dire de Stannis d'un signe entendu et respectueux de la tête avant qu'un sourire amusé et satisfait ne pince ses lèvres lorsque Neb explose presque de joie. Sollicités de toutes part, les jeunes mariés risquaient d'en avoir encore pour un moment... Un page un peu impressionné par la vivacité de Caudillo qu'il devait mener aux écuries, essaie timidement de s'approcher de lui... ce qui ne manque pas de titiller la nervosité du beau gris qui tourne plusieurs fois sur place.

N'y touche pas pour l'instant... avec tout ce monde, il vaut mieux que je le garde contre le mien! lui rétorque la cavalière d'un ton rassurant.
Guide moi jusque là... je te suis!

Le serviteur tout heureux d'échapper à un piétinement en règle, prend les devant et écarte les gens pour frayer un chemin vers les écuries.
Au passage, Mel remarque Chloé (pas si en retard que ça puisque les gens arrievtn en continu^^) puis Izarra... Petit sourire à leur adresse. Au moins, elle pourrait ne pas rester seule lorsqu'elle rejoindrait la salle de banquet! A moins que... ses amies, il est vrai, avaient nombre connaissances en ce jour et lieu... elles seraient surement prises pr maintes discussions qui échapperaient complètement à la lieutenant.

Petit soupir... Il y aurait toujours bien le parc à visiter!

-> direction les écuries
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le double

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 15:18

Zut! Le voilà qui se fait haler par la maitresse des lieux qui lui demande de ranger tous ces tonneaux. Pffff! "Poli, serviable,..." qu'avait dit son frangin, "Fallait n'y voir que du feu!" Ouais ben en attendant c'est pas lui qui se farcissait les corvées!
Bon... faire un effort... répondre poliment:


Oui, Madame la Comtesse! Je m'occupe de cela tout de suite Madame la Comtesse!

Petite révérence... Pffff! Qu'est-ce qu'il faut pas faire!

Premier tonneau, le coucher et hop... on fait rouler doucement!
Ah mais... ais ouiii! Cette corvée n'avait que du mauvais... Il allait pouvoir entrer par l'arrière du chateau pour ranger tout cela dans les caves, voir les cuisines et les arrières salles où travaillaient tous les serviteurs du banquet! Une mine bien moins aigrie illumine le page. Son frère serait content de lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stannis

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   Lun 28 Jan - 16:46

Un flacon? Qu'importe l'ivresse, tant qu'on a le flacon, c'est ça? Drôle de proverbe... Mais l'objet était fort joli, par contre.

Grand merci, Duchesse-Comtesse-Vicomtesse-Baronne, pour ce somptueux présent. Elle ne désemplira pas, soyez-en certaine, ou du moins sera-t-elle rapidement remplie après.

Le Comte assortit son commentaire, qu'il savait sonner un peu creux, d'un long regard exprimant la peine qu'il avait aussi, à avoir perdu son frère d'armes... Après qu'elle se fut dirigée vers la demeure, vint le Duc Morkar, que les époux remercièrent chaleureusement lui aussi, avant de répondre à son interrogation initiale:

Vous pouvez bien évidemment loger ici, Duc, il n'y a pas le moindre souci à cela.

Suivant, qu'il remercie là aussi... Ca en devient presque machinal, à force, toute cette foule qui défile, tous ces visages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devant l'entrée, s'apprêtant à saluer tous leurs invités.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Homme bêtes impression , appréhension
» deadman Pour entrée dans la guilde
» Puisqu'il faut passer par l'entrée..
» Suggestion - Entrée
» Entrée en guerre de l'URSS dans nos wargames stratégiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Ségur le Château :: L'entrée-
Sauter vers: