Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le double

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mar 29 Jan - 10:59

Roulez tonneaux! De l'entrée de la cour jusqu'à la cave... le page avançait bon train derrière ses tonneaux. Il ne pouvait pas descendre placer les tonneaux lui-même (un serviteur attitré s'en occupait) mais par contre, il devait traverser les cuisines pour atteindre l'entrée de la cave.

Bonnes odeurs de pitance, de pain, de vin... autour de cuisinières dont certaines étaient aussi jeunes qu'appétissantes!
Le jeune page se laisse distraire à chaque passage manquant de trébucher une ou deux fois sur le tonneau qui ne roulait plus assez vite... faisant glousser celles qui s'amusaient d'être la cause de cette étourderie.

Mais c'est pas tout ça,... le frangin avait demandé des informations précises! Lors des derniers aller-retour, il fallait être attentif pour ne rien manquer d'important!

Et... hop... un morceaux de pain volé au passage! C'est que ça donnait faim, l'espionnage!
Retour dans la cour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gontrand

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mar 29 Jan - 21:29

Bon sang, quelle course!
Peu habitué à ce genre d'exercice, du moins pas volontairement, c'est un Gontrand crachant ses poumons qui arriva dans la cuisine du château, suivi de près par son compère de toujours.

Imaginez le tableau offert aux marmitons, cuisiniers et servantes divers et variés à son arrivée.
Echevelé, comme d'habitude, c'est un fait.
Rougeaud...heu...là aussi, rien de neuf.
Transpirant à grosses gouttes...mouais, pas inhabituel non plus.
Poulaines enmêlées, braies trouées et tachées de terre, pourpoint maculé de jambon. Ha! Alors? Bien, inhabituel et iconoclaste, n'est ce pas?

*large sourire du narrateur*

Bon, reprenons.
Voici donc Gontrand, s'adossant à un mur, tentant de reprendre son souffle, sa vision repassant progressivement d'un brouillard rendu opaque par l'effort et les larmes, à quelque chose d'à peu prêt correct, rythmé par les pulsations démoniaques de ses tempes battant la chamade.


Sacrée...cour...se...hein....comp....père....

Fichtre...comment son coeur pouvait battre aussi vite.
Et voilà que maintenant, c'était au tour de ses jambes de flageoller.
Et ses mains de trembler.
En fait, il devait l'avouer, plus que l'effort inhabituel, il avait eu la frousse.
Purement et simplement, la frousse.

Je ne connaitrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui...héééé, rien à foutre là, ça. Allez, hop hop hop, ouste les pensées venues d'on n'sait où, retournez dans le désert, tiens. Tsss.

Reprenons. *soupire*. Encore.


Tu...tu...crois...qu'ils...n...nous ont...suivis?

Plus qu'à espérer maintenant que personne ne les mette dehors avant d'avoir pu chaparder quelques victuailles, ou pastisser quelque accorte servante.
Et aussi que cette bouteille dérobée soit des meilleures, compte tenu de l'effort.
Et, tant qu'à faire, que le jambon ramassé au sol ne soit pas trop incrusté de cailloux et autres brindilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerfault

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 10:20

Langue pendante, rouge pivoine, coeur résonnant jusque dans sa tête mais précieux trésor liquide préservé en main, fumant presque tellement il avait chaud.

Boudiou. T'm'étonne... J'peux... plus... arquer... pour l'coup....

Une arrivée aussi peu discrète aurait fait, en d'autres temps, se retourner cuistots, rotisseurs, sauciers, pages, servantes. Mais là, ils étaient tous beaucoup trop occupés pour même remarquer nos deux énergumènes.

Un tabouret, s'y écrouler, poser la bouteille, euh... Nan la garder dans la main.

Coup d'oeil fugitif vers la porte.


Nan... Pas suivi... Son coeur pouvait pas battre plus vite sinon à la simple idée que le monstre pouvait surgir il aurait battu des records. Nan nan nan... Trop rapides... pour lui.... Ou comment se rassurer comme on peut.

Sieds toi donc... Qu'on regarde c'te bouteille. Oh didiou..
Plus bas. C'est d'l'prune d'la comtesse.

Hop bouchon qui sauta et une bonne rasade avant de tendre la bouteille à Gontrand.

Raaah. C's'pas d'la traffiquer mon vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le double

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 10:57

Vérifier si personne ne surveille ses allées et venues depuis l'entrée et la cour. Se retourne au coin du mur pour jeter un oeil en arrière. Non apparemment personne encore... Recule de quelques pas avant de bifurquer dans la cuisine pour aller y chercher un autre petit truc à grignoter... Mais surveille tellement ses arrières depuis que l'autres est arrivé, slalome tant entre les serviteurs au travail tout en regardant régulièrement en arrière que... Shocked trébuche contre un gars assis sur un tabouret. Celui-ci, le goulot d'une bouteille à la bouche manque de se fracasser une dent sur le verre et ne retient qu'in extremis le précieux butin de leur larcin qu'il manque de peu de laisser éclater au sol.

Le double est pétrifié! Regarde les deux lurons qui le fusillent du regard. Peur de représailles! Que faire!? yeux nerveusment lancé à droite... puis à gauche... un échappatoire?... Vont surement vouloir lui donenr une leçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gontrand

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 14:09

De la prune? Miam. Et de la prune comtale, de surcroit, voilà qui augurait, au final, une bonne soirée, et qui valait bien cette petite course, sorte de mise en bouche.

Gerfault s'apprêtant à finir de boire sa lampée, voilà qu'un inconnu entre en contact avec lui, manquant de lui casser une dent, mais surtout, surtout, ô sacrilège infâme, de lui faire lâcher sa bouteille!

Fort heureusement, le compère, expert en matière de sauvetage bouteiller (?) la retint de justesse, tandis que sa dent semblait comme effectuer un petit aller retour de balançoire sur la gencive.


Hééé, l'ami. Ou vas tu donc si vit'? Esse qu't'es en train d'chercher un truc à boire ou à manger, comme nous?

Regard soudain suspicieux.

Ou ben esse que c'est pas un géantin qui t'aurait envoyé nous r'chercher? Passe que si c'est ça, jte l'dis moi, cte bouteille, on l'a chèr'ment et dur'ment gagnée, alors va falloir v'nir la r'prendre.

Inspection en règle du gaillard. Force, constitution, arme éventuelle...on ne sait jamais. Pis surtout, drôle de dégaine.
Regard fuyant ce bonhomme.
Pis plutôt impatient de prendre la poudre d'escampette aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerfault

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 14:21

Pas fini de boire que voilà un gaillard sortit d'on ne savait où qui faillit le faire tomber mais surtout lui faire renverser la précieuse prune. Une main sur le goulot, l'autre en l'air, équilibre précaire à retrouver et hop sauvés. Mais regard noir à l'olibrius. Aussitôt entrepris par son compére tandis qu'il se demandait si sa dent était toujours dent ou feu.

Un doigt pour vérifier, mouais ça devrait aller.

Regard toujours sur l'encapuchonné, l'air pas vraiment à l'aise et pas du tout du tout net.

Gerfault attendait la réponse tout en posant la bouteille en sécurité et à portée de mains. Pas le moindre idée sur l'identité du personnage mais ça sentait pas bon. Du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le double

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 14:33

Chercher un truc à boire ou à manger!? Regard toujours fuyant et inquiet... "ne parle à personne surtout!" lui avait dit son frère.

Heu... oui... c'est ça... c'est qu'ça creuse d'bosser dans les écuries!

Essai d'un sourire moqueur... peu concluant et plutot stressé.
Regard suspicieux des deux gars.
Les rechercher, eux?


Ben non!... biensur que non! Regard outré. La bouteille? Baisse le regard et le nez pour voir ce qu'elle contiendrait. De la liqueur?... délicieux!... mais non... j'vous la laisse... vous l'avez si chèr'ment gagnée... j'voudrais pas vous priver de vot' trophée! A nouveau regard aux alentours. D'ailleurs... si ça vous embête pas... j'vais vous laisser à vot' dégustation!...
Heu... j'ai du travail... on m'attend... oui, c'est ça... on m'attend!


Sourire gêné, essai de pas en arrière... Vont insister? Espère que non sinon se met à courir... Un pas, deux pas... encore un ou deux et est à la porte.
Salut forcé du bras.


Heu... bonne continuation!... héhé... hum...

Les deux derniers pas franchis... Se presse de disparaitre par la porte entrouverte et de s'enfuire à pas le plus rapide possible (essaie de ne pas courir pour pas attirer l'attention mais la démarche n'en est pas moins douteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gontrand

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 15:33

Mais mais mais. Il faisait quoi, là, monsieur l'inconnu.
A peine arrivé que le voilà déjà reparti.
Aussi discret que Gontrand prit la main de le sac.
Tableau tellement similaire, que ledit Gontrand crut presque un instant se voir dans un miroir. Légèrement déformant, il est vrai.

Bredouillement, un pas, deux pas, le salut large en guise de diversion, et paf! le voilà qui disparait.
Décidément, ils devaient avoir du suivre la même école, lui et cette étrange apparition.
Même technique, et mêmes résultats plutôt probants.
Pour preuve, le voilà disparu, ses pas s'éloignant à une allure soutenue.

Grattage de cuir chevelu par le compère éberlué.


Heu....dis moi, mon bon Gerfault. C'est moi ou c'gars m'a pas l'air d'avoir sa conscience ben avec lui, là...Et j'my connais niveau conscience...

Hop, en attendant la réponse du compère, Gontrand se fend d'un plié de buste, allant récupérer en bout de course la bouteille planquée, la ramenant rapidement à sa bouche.
Parce que, c'était bien joli tout ça. Se poser des questions, réfléchir, se tortillonner les mérangeoises. Mais c'est pas ça qui faisait baisser le niveau de la boutanche. Ni qui désassoiffait le gosier asséché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerfault

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Mer 30 Jan - 20:40

Des excuses vaseuses, il en avait entendu, voir même inventées mais là, l'inconnu faisait fort.

Parce que travailler dans les écuries, ça laissait une odeur presque palpable sur soi et là, même en ouvrant grand ses narines, rien.

De plus, la capuche et son propriétaire avaient quitté les lieux de façon très rapide, trop rapide.

Pas à un entourloupeur comme lui qu'on allait montrer des tours.

Tout à ses pensées, il regarda Gontrand qui buvait une gorgée du butin de guerre. Si si de guerre. Vu ce qu'ils avaient risqué pour elle, c'était une guerre. Face non pas à des ennemis nombreux mais à un monstre gigantesque, féroce, sanguinaire et bien d'autres choses encore.


C's'pas toi. L'est pas franc d'collier s'tu veux mon avis. Et m'demande bien c'qu'il cache sous c'capuchon.

Hop, bouteille reprise, fallait boire un coup, une gorgée après une telle course ça suffisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gontrand

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Jeu 31 Jan - 8:08

Hééé...la bouteille.
A peine a t'il pu commencer à profiter de sa saveur que voilà son compagnon qui reprenait son dû.
Ne pas se laisser abattre.
D'un geste ample, il sortit un jambonneau d'une de ses manches bouffantes.
Rapide coup du revers de la main pour en retirer les traces de sa chute aux abords de la chapelle en ruine.
Acceptable.

A pleine dents, le voilà qui mord dans la chair fumée, de la graisse maculant le pourtour de sa bouche.


Moi chdis quche gars...Chmiom...y méritrait qu'on l'churveille...Mâche. Mâche....D'plus prêt...tvois...Nouvelle bouchée, mastication bruyante...pas qu'on en tir'rait grand chose, mais l'a l'air...Déglutit bruyamment...d'connaitre les lieux. Pourrait p't'etre nous m'ner à cte fichue cave.

Petit clin d'oeil à l'attention du compère, lui tendant le jambon, dans l'espoir de récupérer la bouteille en échange.
Il profita de cette pause pour s'essuyer négligeamment les doigts rendus gras sur son pourpoint, ajoutant une nouvelle touche personnelle à son costume déjà fort mal en point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerfault

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Jeu 31 Jan - 10:34

Gerfault écoutait d'une oreille et de l'oeil fixait la porte. Non ça, l'était franc comme un âne qui recule le gaillard.

Gontrand ressortit un jambon de sa manche, un peu décoré d'herbes et autres assortiments pierreux.


L'cave. Mouais. J'chui pas sûr. T't'souviens du monstre? Pas chaud pour l'recroiser t'vois.

Par contr'.. Qu'on surveille l'gus, ouais, suis d'accord.


Le pourpoint du compère commençait à devenir une carte de leurs aventures. Maculé de toutes sortes de choses, dont de la graisse du jambon qui venait d'y terminer en arabesques presque harmonieuses.

Gerfault leva les yeux au ciel. Après il se demandait pourquoi les donzelles le fuyaient le plus souvent.


Donne moi ça.

Main tendue pour attraper le jambon et dans l'autre un morceau de tissu attrapé au vol sur un meuble pas loin.

'Suie toi bon diou. Va finir par s'faire r'pérer.

Il montra de la tête un cuistot qui commençait à les lorgner de façon peu amène. Et pour comble de chance, c'était pas le plus petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gontrand

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: A   Jeu 31 Jan - 11:07

Attrapant d'un air mécontent le morceau de tissu tendu par son camarade, tout en perdant son jambon...sans pour autant récupérer la bouteille d'ailleurs.

Oui, bon ben jsuis pas si sâle que ça. Pis d'toute façon, ya pas idée d'mettre des jambons aussi gras, boudiou!

Rempli de mauvaise foi, voici notre Gontrand qui se mit alors à consciencieusement étaler la graisse et la terre mélangées, transformant son pourpoint en une pièce informe de couleur...terre grasse, ou pas loin.

Coup d'oeil vers l'impressionnant cuistot, sourcilleux au possible.


Moui, t'as raison, mon vieux. L'a pas l'air commode, le gros là bas.

Le gros en question, ayant entendu la remarque, s'approchait maintenant d'eux, une louche grosse comme un bras à la main, son tablier encore plus taché que le pourpoint de Gontrand, suivi de prêt par deux marmittons qu'il ne ferait pas bon de croiser un soir dans une ruelle sombre.

Jcrois qu'on f'rait bien d'décamper, camarade. Ca sent l'roussi par ici.

Un pas en arrière, puis un autre, grand geste de la main pour dire au revoir (quand je vous disais que Gontrand et l'inconnu de tout à l'heure avaient du suivre les même cours), pendant que le trio pressait le pas, levant poings menaçants et ustensiles de cuisines bons à être utilisés par tout bourreau qui se respecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerfault

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Jeu 31 Jan - 13:35

Pas si sale, pas si sale dit-il en étalant graisse et terre sur son pourpoint. En tout cas, cette fois, plus de doute, vu la trogne du cuistot et des deux aides, fallait partir et faire fissa d'ailleurs.

C'ta faute. T'm'écoutes jamais. Discret qu'on avait dit.. Mais ça hein..

Bon, on va tâcher d'savoir ce qu'il manigance. L'a dit v'nir des écuries. On va voir s'y est.


Marmonnant, il ressera une main sur la bouteille et l'autre sur le jambon donc plus de main pour dire au revoir. Un grand sourire, un demi-tour rapide et zou direction les écuries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connection internet clé wep avec 26 caractere , ne marche pa
» l'homme invisible fait de la moto ???
» 750 points fait à l'arrache mais qui se sont avéré assez dur !!
» La géographie ça fait pas rêver, mais les cartes, oui
» [1er Mars] Murder party "Dieu est mort" à Castillon (33 mais quasiment 24)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Ségur le Château :: Les cuisines-
Sauter vers: