Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La roseraie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nebisa
Comtesse
Comtesse


Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: La roseraie   Dim 7 Jan - 13:17


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Lun 28 Jan - 0:03

Nennya quitta les festivités données pour s'aérer l'esprit, la fête était joviale, mais le vin lui avait fait tourner la tête, les gens étaient occupés, Nennya ne se sentait pas à sa place, un malaise s'était installé en elle.

Son seul geste fut de retirer ses chausses et de laisser libre le contact de l'herbe et de ses pieds, tout le monde y verrait du feu sous cette robe longue.

Nennya s'assit sur un banc de pierre, laissant libre cours à sa détente et à ses émotions. Les couleurs vivaces du jardin éblouissait la dame, un charme envoutant pour elle qui aimait tant se prélasser dans un jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Lun 28 Jan - 22:19

Mais qu'est ce qu'elle courait vite! Le Vicomte essayait de ne pas faire de bruit, mais Nennya, plus agile, se déplacait comme si elle avait toujours arpenté ce jardin....

Il finit par l'intercepter sur un banc de pierre. Il s'assit a coté d'elle et respira un bon coup l'odeur de fin d'hiver....


-Et bien on ne peut pas dire que t'es du genre à rester en place....fit il sans préambule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Lun 28 Jan - 22:33

Un homme vint à la rencontre de la jeune dame, le vicomte Blackney. Il avait fini de chercher les tonneaux de calva, il avait fait vite, elle humecta l'air mais ne sentit point d'haleine du calva plein, elle se dit donc qu'il n'avait pas trouvé ce qu'il cherchait.

-J'ai été esquivé par trois hommes alors je me suis dit que la rose n'aurait rien à redire sur ma présence. Avez vous trouvé ce que vous cherchiez messire?

Nennya repris soudainement le vouvoiement, le tutoiement ne devait être qu'entre eux deux, du moins elle le croyait, ses idées n'étaient pas joyeuses et elle supposait que lui aussi n'était pas très heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Lun 28 Jan - 22:41

Le Vicomte fut attristé des sentiments de Nennya. Ainsi elle se sentait encore et toujours a l'ecart quand venait le temps des réjouissances... Peut être était il trop présent, faisant de l'ombre à sa pupille... Il ferait peut être mieux de la laisser tranquille et qu'elle fasse ce que bon lui plaisait...

-Je me demandes bien pourquoi. Désires tu que je m'éfface un peu plus? Peut être intimidais je les gens pour qu'ils te fuient.... M'enfin je penses que tu as joué de malchance plutot...

Ce qui était a peu près vrai.... Mais baste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Lun 28 Jan - 23:08

Le vicomte expliqua son ressentiment se mettant en cause dans ce qu'elle appelait la fuite...Nennya se questionna mais elle n'arrivait pas à penser que la présence du vicomte faisait fuir les autres:

-Messire ne vous mettez point en cause dans ce que je ressents, au contraire, je trouves vostre compagnie agréable vous le savez bien. Vous croyez que c'est de la malchance, je crois, pour ma part, que je ne suis pas à ma place. D'ailleurs ne vous encombrez point de moi et allez vous amuser.

Nennya respira à plein poumon l'air vivifiant qui se dégageait du jardin, un air frais, elle n'avait pas pensé à se couvrir un peu plus, elle aurait du, elle l'avait appris à ses dépends lors des joutes d'Amboise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 9:34

Alcalnn secoua la tête... parfois l'intellecte de la jeune femme disparaissait au profit d'un niannianisme à l'eau de rose navrant....

-Ne nous insultes pas en me demandant de partir parceque je prefer aller m'amuse. J'ose éspérer que si je te dérangeais vraiment tu me dirais autrement qu'il me faut m'écclipser....

C'était vraiment désagréable cette manière de faire et le Vicomte en fut agacé.... mais il fallait reconnaitre que la jeune fille était déja un peu bléssée, inutile d'en rajouter a son malaise....

-Si tu le permet je vais rester un peu.... fit il avec sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 10:34

Le vicomte se mis légèrement en colère contre sa pupille, elle osait dire la vérité voulait-il nier l'évidence?

-Soit vous pouvez rester messire Blackney je n'attends personne, ni amant ni rien...Est ce que vous tenez le choc pour Akane?

Nennya compatissait car il ne disait rien mais elle savait qu'il souffrait d'avoir perdu sa seule descendance possible, elle avait peu parlé de ça avec lui, elle ne savait même pas avant qu'il lui annonce qu'Akane était son amante, Nennya s'était rendu compte qu'elle avait les yeux fermés sur ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 11:15

Elle frappa au coeur. Comme de juste elle le percait si facilement. A croire qu'il ne masquait pas suffisament ses émotions.

En effet il bouillait d'une colère sourde. Non pas qu'il n'éprouvait aucune compassion pour la mère, mais il lui reprochait de n'avoir rien dit de n'avoir pas fait attention et pire encore de s'être fait battre...

Comment pouvait il pardonner à la femme qui aurait donnée son premier fils...

Peut être que le temps y ferait... il n'espérait guère de ce coté là.


-Je crois que, si j'évite de lui parler, ma colère ne l'agressera pas. fit il d'un souffle rauque.

-Elle a commis pas une, mais trois erreures majeures. Je ne sais comment je pourrais pardonner cela. C'est comme ci, dans sa tête, elle avait voulu tuer cet enfant. Je reconnais que j'avais beaucoup d'affection pour Akane et ce fils aurait été aimé, je reconnais aussi que nostre histoire fut un peu triste et que certainement elle m'en voulait. Mais elle a tuée mon fils. Tout était dis...

Un fils qu'il aurait chérie, peut être reconnu. Il aurait été bien élevé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 12:05

Elle sentit une colère et surtout une tristesse profonde, mais avait-il réalisé qu'elle ne serait peut être pas la seule femme a assuré sa descendance, l'enfant, certes, était mort mais il ne pouvait se reprocher il ne savait pas qu'il allait devenir père.

-Je dois dire que je ne sais pas vous conseillez, j'ai peur que se ne soit pas mes affaires, pensez que vostre descendance ne s'arrêtera pas à dame Akane et qu'un jour il y aura un enfant pour vous faire oublier. Vous êtes en colère et c'est parfaitement légitime, un besoin peut être pour elle de se mettre en danger...il est difficile de se prononcer sur des choses que je connais, je n'étais point au courant que vous vous étiez aimé avec la dame, tout cela, m'a surpris je dois avouer.

Le vicomte se fixait à cette idée de descendance perdue mais fallait-il s'arrêter qu'à cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nith



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 13:59

Recherche à travers toute l'étendue du parc... Mais quelle idée d'avoir un si grand domaine... Oui c'était agréable de pouvoir se détendre, totalement entouré de verdures, mais pour retrouver quelqu'un, ce n'était pas évident... Et il plaignait les jardiniers qui devaient en prendre soin...

Alors, par où commençer à chercher... Tiens, il y a une petite chappelle par là bas... Non, un peu trop austère quand même... Ha mais là bas c'est assez coloré... Un jardin de fleurs! de toute façon, il fallait bien un début à tout.

Ses pas le menèrent donc à la roseraie. Derrière une haie, il entendait des voix: un petit coup d'oeil à travers le feuillage lui permit de voir de qui il s'agissait: sa recherche prenait fin, il s'agissait bien de Nennya. Et l'homme à ses côtés n'étaient autre qu'Alcalnn... Bon, voilà un soucis de moins. Il pouvait retourner dans le château...

Mais la curiosité l'emporta... Il entendit les mots "Akane", "enfant", "aimer"... Il savait que son Frère en voulait à la Duchesse, mais il ne comprenait pas bien les sentiments du Vicomte. Après tout, l'avait-il vraiment voulu cet enfant? Pourtant, il lui semblait qu'il n'avait pas revendiqué la grossesse d'Akane...

Il aimerait bien comprendre, c'est pour cela qu'il resta, écoutant la suite de la discussion, avide d'en savoir davantage. Il prit toutes ses précautions afin de faire le moins de bruit possible, et d'être le moins visible à travers le mur végétal qui le séparait de ces deux comparses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 17:44

Le Vicomte ne laissa pas éclater sa colère. Il est vrai que ce ne serait surement pas le dernier de ses enfants. Mais lui qui y pensait justement, venait d'être amèrement déçu. Et pourtant il en avait tué des enfants et des femmes enceintes. Mais la guerre et le métier de soldat ne sont pas compatible avec les sentiments humains.

-Je ne savais pas qu'il y avait un enfant. Je l'aurais su, les choses eut été différentes... Je n'aurais jamais permis à Akane d'aller au front. Mais tu as raison le passé est le passé et ce qui est fait est fait. Il prit une profonde inspiration. Dire cela lui avait donné l'impression qu'un long poids s'était envolé....

-Cela dit, je ne comprend pas Akane. Je ne comprend pas pourquoi elle a agit si sottement. Voulait elle me faire du mal délibérément, quitte a mettre sa vie en jeu? Ai je été un si mauvais amant? Je ne saurais le dire mais au fond je ne penses pas. Il eut un faible sourire à Nennya.

-Au fond moi aussi peut être que je n'étais pas fait pour elle ni elle pour moi... C'était a vrai dire une évidence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 18:05

Une grande incompréhension s'était lié entre les deux anciens amants. Le vicomte semblait demander des explications, Nennya ne pouvait que le rassurer sans lui fournir des explications:

-Messire Blackney, je ne peux répondre à vos questions, pourquoi ne pas lui poser ces questions à elle quand vous serez prêt à en parler, car pour ma part, vous êtes prêt à m'en parler à moi mais je ne peux que vous offrir mon aide et mon oreille.

Peut être qu'elle voulait vous faire du mal indirectement, une volonté cachée.Peut être que vous étiez un mauvais amant...beaucoup de peut être messire dont je n'ai point de réponses pour vous satisfaire.

Un jour un homme que j'apprécie m'a dit que si la personne ne correspondait pas je ne devais pas m'y accrocher,dit-elle en souriant.

Cherchez au fond de vostre coeur vous y trouverez surement réponse.


Nennya frissona l'air était froid, elle grelotait. Elle posa sa main sur son épaule:

-Alcalnn rentrons, il fait froid, je ne veux pas revenir malade comme la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zegaut de Jersey



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 20:21

Zegaut était sortit de la salle du banquet et c'était dirigé un peu partout dans le château, c'est ainsi qu'il se retrouva en pleine aire...

Sa première idée fut de se rendre à la lice mais il craignait qu'une folle furieuse présente lors de la fête de pré-mariage de Ann soit là et parle de ce qu'il avait fait à voie haute, il se dit que dans le roseraie, rien ne pourrait lui nuire, à par une allergie peut-être?

Il entra donc dans se roseraie, regardant les fleures sans réel attention...

Il tourna à senestre après un gros arbre et tomba derrière Nith, planqué derrière un buisson...

Il s'approcha à pas de loup et put entendre Alcalnn et sa pupille. Un sourire sur le visage. Il s'approcha doucement pour ne pas se faire repérer et se pencher à l'oreille de Nith...


Ce n'est pas bien d'éspionner les gens... Mon frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nith



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 20:36

Grosses interrogations dans la petite tête de l'Errant... Mais il écoute, bien attentivement à la conversation, qui finalement le concernait, au moins pour une petite part.

Incompréhension: c'était ce qu'il ressentait vis à vis de son Frère. Pourquoi une telle inimité s'était-elle installé entre lui et son amante? Il aimerait bien pouvoir recoller les morceaux, faire en sorte que tout aille pour le mieux, surtout entre deux personnes qui lui sont si proches...

Au fur et à mesure de la discussion, il commence un peu à comprendre ce qui tracassait le Vicomte. Cela le dérange un peu...

Bon, il est temps de partir, avant de se faire remarquer... Mais il était tellement concentré qu'il ne remarqua pas qu'une personne s'était approchée discrétement de lui... Jusqu'à ce que ce dernier lui adresse la parole.

Surpris, il sursaute puis porte sa main à son fourreau pour y dégainer une dague. Le geste est fluide, la lame prend la direction de l'origine du son... Un regard vers cette personne: mais c'était le seigneur de Jersey! L'Errant parvient à arrêter son mouvement, avant que cela ne cause de dégats...


Zegaut, bon sang, tu m'as fait peur!

Son coeur bat encore la chamade... Non, ce n'est rien, finalement... Maintenant, c'est une certaine gêne qui tracasse le jeune normand de s'être fait prendre la main dans le sac...

Mouais... Je ne voulais pas les espionner, mais la conversation m'intéressait, je n'ai pu m'empêcher de rester à l'écouter...

Et toi, qu'est-ce que tu fais dehors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zegaut de Jersey



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 20:45

Il voit son frère d'armes dégainer sa dague, s'appretant à lui porter un coup, il n'a pas le temps de bouger, par chance, il arrêta son geste quand celui-ci vit que c'était Zegaut.

Zegaut, bon sang, tu m'as fait peur!

Je vois sa...

Dit-il en regardant la dague à quelque centimètre de son ventre...


Mouais... Je ne voulais pas les espionner, mais la conversation m'intéressait, je n'ai pu m'empêcher de rester à l'écouter...

Il baissa la dague du bout des doigts avant que Nith ne fasses un faux geste...

Mouai...


Et toi, qu'est-ce que tu fais dehors?

Oups! Il n'allait pas lui dire qu'il se cachait des dames, il aurait l'air bête, une éxcuses vite...

Euh... Hum... Et b... Euh... y'avait plus personnes dans la salle de banquet...

Euh... On fairait mieux de filer non? Avant qu'Alcalnn ne se jette dans les buisson?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nith



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 21:14

Plus personne dans la salle du banquet? Bizarre bizarre, alors que pratiquement la moitié de la noblesse de France doit se trouver ici... A moins qu'ils ne soient tous sortis prendre l'air comme toi dans les jardins...

Avec le bruit qu'on vient de faire, pour sûr qu'il nous a entendu, le Bellabre...

Allez, filons! Dans la salle du banquet puisqu'il n'y a personne!


Grand sourire vis à vis de son frère. Il range sa dague, qui semblait l'inquiétait, avant de prendre la direction du château. Visiblement, il n'était pas le seul à avoir des choses à cacher, mais s'il ne demandait rien, Zegaut non plus ne lui poserait pas de questions...

Allez en route, il allait enfin retrouver sa belle et pouvoir passer un peu de temps en sa compagnie, peut être y arriverait-il sans qu'ils soient dérangés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zegaut de Jersey



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mar 29 Jan - 21:20

Oui... Fillons...

Et il partit à la suite de Nith...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 9:39

Le Vicomte tout en discutant avec sa pupille tendit l'oreille. Il semblait que deux rats en ruth se battaient pour un femmelle et faisait un boucan du diable. Certainement aussi laid l'un que l'autre et puant à 100 lieu à la ronde, il se dit qu'il aurait mieux valu d'avoir un chat pour dératiser les bosquets....

-Bien rentrons alors.... Et ce faisant ils rentrèrent vers la salle bal quand soudain après un détour, ils tombèrent sur deux gros rats bien gras, que vostre mère aurait hurlée, qui se prénomaient Nith et Zegaut, sortant d'un buisson.

-Et bien mes Frères, fit il avec un sourcil passablement évocateur d'un sourd agacement, Etiez vous en train de déloger ces animaux qui se reproduisaient avec force de bruit? A moins que vous ne soyez les nouveaux jardiniers du domaine.....

Il savait parfaitement d'où il venait et il lui était agréable de les avoir ainsi presque prit sur le fait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le bacul



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 10:44

D'un pas lent et tranquille, l'homme à l'allure simple et paysanne traverse la cour séparant l'entrée du parc. A sa simple condition, on aurait pu croire qu'il s'agissait d'un serviteur ou d'un page embaucher pour les festivités. Mais son alure relachée, son pas promenant et ses mains qu'il tenait croisées dans son dos, laissaient plutot penser qu'il faisait là balade divertissante.

Les yeux trainant de si de là... quel bonheur que do'bserver tant de femmes, nobles ou servantes, richement ornées de bijoux et de tissus brillants ou simplement soulignées de corset mulant et jupons volants.
La salive qui monte à la bouche d'approcher autant de merveilles féminines... à porter de bras.
Mais pourquoi s'écartent-elles toutes à son passage? Sa démarche est pourtant bien sure. Son regard criant sa gourmandise devrait les faire rougir du plaisir de leur facilité à séduire. Que sont les quelques braies peu attirantes qu'il porte par rapport à la puissance du désir qu'il a de les cotoyer?

Une matronne aux formes rebondies passe à coté de lui sans même le regarder, alors qu'il ne quitte pas des yeux son décolleté opulant qui ne demande qu'à être léché. Elle le bouscule presque tant il lui parait invisible.
"Le bacul" s'immobilise un instant pour la voir disparaitre derrière l'allée pour rejoindre le chateau. Une aigreur lui contracte le coeur. Une sensation oppressante et blessante l'envahit! Lui qui ne demande qu'à passer du temps avec les femmes, elles semblent vouloir s'acharner à le nier!
Comme cette peronnelle du village voisin... celle qu'il avait courtisé pendant près d'un mois, qui semblait ne pas résister à ses charmes, et qui n'avait rien trouvé de mieux que de passer une nuit dans le foin avec le fils du boulanger. La rage qu'il avait eu en s'en apercevant! Il l'avait attendue à la sortie de la grange. Lorsque replaçant ses jupons, elle était ressortie pour tomber nez à nez avec lui... il n'avait pu se contenir devant le rire narquois et désobligeant qu'elle lui avait lancé! "Ben quoi... t'étais trop lent! J'ai trouvé autre étalon!" lui avait-elle rétorqué. Il n'avait pu retenir sa hargne et d'une main ferme il lui avait aggripé la gorge et l'avait maintenue ainsi jusqu'à ce qu'elle s'étouffe! Jamais il n'accepterait qu'une femme se moque de lui ainsi!

C'était cet énervement qui reprenait possession de ses sens dans ce chateau, dans ce jardin de Ségur... Tant de femmes qui ne demandaient surement qu'à être séduites... et elle se moquait de ce qu'il pouvait leur apporter!

Le regard fauve, la démarche pédante, le bacul se met alors à parcourir les jardins pour trouver celle qu'il séduirait, celle qui profiterait de son talent de séducteur... Comme un prédateur, il avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 11:43

Le vicomte fit un signe discret à sa pupille, elle aussi, avait entendu les bruits qui venaient d'un bosquet, mais que faisait deux vaches ici?et pourquoi faisaient-elles tant de bruit?
Nennya s'imagina deux vaches en train de discuter tout en machouillant du foin.
Le vicomte la ramena à la réalité en levant le camp. Elle avait hésité à amener sa hache légendaire avec elle, mais cela aurait froissé sa belle robe...
Alcalnn et sa pupille surprenèrent non pas deux vaches mais deux hommes, des espions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le bacul



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 12:14

Du bruit là un peu plus loin... Au détour de la haie... il aperçoit un jupon. Une étincelle de convoitise traverse les yeux du bacul, rivés sur la silouette féminine. Mais alors qu'il s'aprétait à s'approcher pour l'accoster, il remarque alors la silouette d'un chevalier... puis de deux autres hommes qui se relevaient de derrière un buisson! Bien trop d'hommes dans le coin! Il ne ferait pas le poids face à ceux-ci... et de toute manière, il préférait la discrétion d'une rencontre en tête à tête... On est beaucoup plus libre dans ses actes lorsque l'on a l'exclusivité des environs! Sourire pervers et soiffe de plus en plus pressante de trouver une belle...

Il disparait dans l'allée suivante, ne laissant derrière lui que la trasse d'un bruissement de feuilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nith



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 15:04

Arf, saperlipopette! Pris sur le fait... Il ne pouvait trouver situation plus embarassante... Il réfléchissait à toute vitesse: comment se sortir de ce mauvais pas, sans se dévoiler et sans froisser la fierté de son Frère. Vite vite vite, il devait trouver une excuse... Peut être même que le début de la vérité serait peut être plus facile à avouer!

Bon tout d'abord, essayer d'avoir une allure digne, malgré les feuilles qui parsemaient sa chevelure... De toute façon, il ne pouvait pas le nier qu'il se trouvait dans les buissons, cela aurait fait un trop gros mensonge, peu crédible...

Il prend sa respiration, lente, afin de faire le tri dans ses pensées:


Messire Blackney, Houlà, dans quoi il s'était fourré... Il ne l'avait pratiquement jamais appelé ainsi... Tant pis, autant essayer de la jouer en gentilhomme. Sourire en coini, et c'est parti:
J'étais parti à la recherche de la demoiselle ici présente, étant donné que vous m'en avez laissé la garde. Cependant, au cours d'un petit incident avec la Princesse Ann, point de Nennya en vue.
Je me devais donc de partir à sa recherche, ne voulant pas trahir la confiance que vous me portez.
Vous trouvant nez à nez, je ne voulais point vous déranger.

J'ai cru apercevoir quelque chose briller dans les fourrées, alors je me suis approché. Voici la raison de mon état, et de mon accoutrement quelque peu végétal...


Bon, finalement, cela devrait passer... Maintenant, il fallait que Zegaut confirme le récit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zegaut de Jersey



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 15:15

Oula, ils allaient passer un sale quart d'heure les deux loustics si ils ne se sortaient pas de ce mauvais pas.

Alcalnn avait déjà la mine de celui qui allait vous tirer la geule pendant plusieurs jours et même mois ou même jusqu'a votre mort... Il en était bien capable, Nith pris la parole, Zegaut l'écouta acquiesant au début, il faillit démantir lorsqu'il commença à mentir mes acquisa, peut-être en avant-il fait un peu trop, on verrait...


Oui, moi je me suis échappé de la salle de banquet parce que...

Oui mais il ne pouvait pas dire qu'il était là pour échapper aux dames...

Parce que je cherchais une damoiselle de ma connaissance et que je me suis dit qu'elle était peut-être ici, vu qu'elle aime les fleurs mais non, elle n'était pas là...

J'allais rentré quand j'ai aperçu Nith dans les buisson... Je me suis demandé qu'est ce qu'il pouvait bien faire là alors je suis tout simplement allé lui demander!


Maintenant... Sa passe ou sa casse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissande



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: La roseraie   Mer 30 Jan - 15:46

A pas calmes, ils descendent les marches qui guidaient les participants au banquet jusque dans le parc.

Silence relatif. Ils ne parlent pas mais l'ambiance alentours se charge de combler le vide: cri venant de la lice, hennissements du coté des écuries, rires et discussions entre chevaliers et dames...

Cependant... la louve profite d'un calme intérieur inespéré. Une main blottie au creux du coude du cygne, l'autre qui n'avait pu s'empêcher de remonter sous le chaperon pour rejoindre le touché de l'argent.
Visage délicatement souriant, mais esprit songeur...


Dernière édition par le Jeu 31 Jan - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La roseraie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La roseraie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Ségur les Jardins :: Le parc-
Sauter vers: