Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lunedor



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 13:01

Un instant elle crut que ce serait réellement une gageure mais ce n'était qu'une boutade, le ton du comte le prouvait. A l'injonction héraldo-maternelle, la jeune fille fléchit le genou. L'air pénétré, elle s'imprégnait de ses paroles, chaque se gravant au fer rouge dans son coeur.

En mon âme et conscience, je l'accepte.

Moi, Lunedor de Malemort, jure et promets de toujours respecter mon suzerain, Sa Grandeur Nico de Brassac.
Je jure et promets de le soutenir de mon conseil chaque fois qu'il lui sera utile.
Je jure et promets de lui apporter tout mon secours s'il devait se trouver dans le besoin de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico de brassac



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 14:32

Le Comte fit ce que lui disait sa cousine et prit position devant la jeune fille, déjà un genou à terre - d'ailleurs, comment diable y parvenait-elle avec cette robe... - et l'écouta attentivement réciter les formules sacramentelles. Cela fait, il se tourna légèrement vers Neb afin de savoir ce qu'il devait dire. Cela faisait longtemps qu'il avait remis son fief à Barahir et il devait avouer, à sa grande honte, qu'il avait oublié la suite. Un sourcil levé ensigne d'interrogation, il attendit donc que le "témoin héraldique" indique la marche à suivre, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse


Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 17:48

Magnifique serment, quelle éloquence, quelle altiesse !

Comte de Turenne, vostre vassale vient de vous jurer les devoirs sacrées qui sont les siens, recevez vous cette allégeance émise librement et dans la pleine conscience de ce qu'elle implique ? Si tel est le cas, assurez vous à la Damoiselle Lunedor, vostre Justice et Vostre protection ? Lui baillez vous subsisitance par le fruit du rendement de la terre de Lagelygeoles ?

Habituellement, la Malemort ne s'embaraissait guére de tous ces discours, mais sa fille vallait bien une allégeance trois étoiles aprés tout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Nico de brassac



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 19:00

Le Comte hausse un sourcil étonné devant les balbutiements de sa cousine. L'émotion, sûrement... mais il est sûr qu'elle s'est trompé dans la prononciation du fief de sa fille, ainsi que dans 2-3 autres mots. Il sourit légèrement, n'ayant guère l'habitude de la voir ainsi s'embrouiller. Mais il ne dit rien et enchaîna donc sans attendre.

Il s'avança vers sa jeune cousine et prit ses mains entre les siennes, lui adressant un sourire empli d'affection. Il prononça alors les formules sacramentelles.

Lunedor de Malemort, par ces paroles, je vous accorde justice, protection et subsistance pour vos terres de Lagleygeolle, relevant de mon Comté de Turenne. Par ces mots, je m'engage à être suzerain clément et raisonnable et à faire ce que peut pour que vous prospériez. Dame de Lagleygeolle, faites honneur à votre titre, à votre fief, à vos gens et vous n'aurez pas à vous plaindre de ma protection.

Cela dit, doucement, il la relèva et vint poser ses lèvres sur son front, dans une variante du baiser vassalique. Voilà, c'était fait ! La jeune fille était désormais nantie de tout ce qu'il lui fallait pour faire figure dans le monde et, plus important pour le Comte, la sachant sa vassale, il avait créé un lien entre eux que rien ni personne ne pourrait jamais briser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunedor



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 19:53

Elle s'était agenouillée damoiselle, elle se releva dame. Elle choisissait de lier sa vie à un bout de terre qui devenait sa terre, à un peuple qui devenait ses gens. Responsabilité certes, mais aussi défi, opportunité. Défi qu'il faudrait relever avec brio, mais elle n'avait présentement qu'une envie: s'y frotter et voir ce dont elle était capable.

Voir, voilà qui était une autre inquiétude..et qui pourrait s'avérer un obstacle. Il lui faudrait y réfléchir. Pour l'heure, elle préférait savourer ce moment important qui marquait un nouveau départ. Le sourire qu'elle arborait n'avait pas plus d'ombre que le soleil n'en a à son zénith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse


Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 19:57

Lune', je vais maintenant lire l'acte officiel qui fait de toi la Dame de Lagleygeolle, en suite, tu en recevras un exemplaire, un second allant aux archives de la Chapelle Saint Antoyne.

Ceci étant, elle déroule le velin et s'éclaicit la voix

Citation :
Par la présente, Nous Nebisa de Malemort, Comtesse de Ségur, Vicomtesse de Chabrières, Héraut d'armes royal du Limousin-Marche, faisons acte de la demande de Nico de Brassac, Comte de Turenne, Baron de Neuvic quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres deTurenne Sise au fief nommé Lagleygeolle, à Damoiselle Lunedor de Malemort.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Lagleygeolle est bien seigneurie de Turenne.

Après recherches héraldiques, il est établit que les seigneurs de Lagleygeolle portent de sable au lion d'argent armé, lampassé et couronné d'or, soit, après dessin :




Nous joignons pour complêter le dossier une lettre manuscrite du Comte de Turenne attestant de sa volonté de bailler à Damoiselle Lunedor le fief de Lagleygeolle.

Nicotortue de Brassac a écrit:
Nous, Nico de Brassac, Comte de Turenne, Baron de Neuvic, Chevalier de Fontenay, certifions avoir pris connaissance de l'adendum sur les seigneuries et avons décidé d'octroyer la seigneurie de Lagleygeolle à notre petite-cousine, damoiselle Lunedor de Malemort, sur notre Comté de Turenne.

Fait pour valoir ce que de droit, ce jour 08 juin de l'an de Grâce 1456, en la campagne bretonne.

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous certifions, avoir été le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le 20eme jour du Mois de Mars 1457 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisième de Normandie.






La lecture achevée, elle remet le velin dans la main de sa fille

Le lion est une figure héraldique qui te correspond ma chérie... Excellent choix je trouve !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Nico de brassac



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Dim 22 Mar - 22:54

Il jeta un rapide coup d'oeil au parchemin et vit l'écu représenté. Il dut admettre qu'il valait le coup d'oeil... loin de ce que le nom du fief laissait supposer. Il se contenta donc de hocher la tête en signe d'accord avec les dernières paroles de sa cousine avant d'ajouter :

Bien, et si nous célébrions cela comme il se doit ? Que diriez-vous de trinquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   Lun 23 Mar - 9:39

Un coin sombre au fond de la salle, Elisa l’avait tout de suite aperçu après avoir poussé délicatement la porte d’entrée de la salle, et être rentrée.
La jeune de Malemort s’y était faufilée le plus vite possible, afin d’éviter de déranger le déroulement de… de… enfin bref... de ce qui se passait… -c’est qu’elle est encore jeune la p’tite Elisa, et qu’elle ne sait pas forcement mettre un mot sur chaque évènement ou objet-.

La petite tête brune, pas si petite que ça, écoutait ce qui se passait, observant sa mère qui semblait être émue tout en gardant son teint noble. Comme elle aimerait lui ressembler quand elle serait grande, la p’tite Elisa… Mais pour l’instant, cela était mal partie…
Sa mère était remplie de charisme, de beauté, de prestance, de charme, d’élégance. Alors qu’Elisa elle, avait du mal à porter une jupe, et se coiffer aussi correctement qu’elle le devait.

Par contre, elle arrivait toujours à prendre le dessus de ses nourrices, pour les faires craquer avant la fin de ses toilettes… Pour évidemment se laisser la possibilité de s’enfuir, et mettre plus vite fin à ce supplice.

Quand la voix grave raisonna dans la pièce pour dire « Bien » , Elisa comprit qu’elle pouvait enfin bouger, et se remettre à respirer correctement, s’en risquer de se faire remarquer.
Ses petits pieds vêtus de ses plus belles chausses, des cheveux coiffées, mais qui laissaient encore sortir quelques marques d’agitation. Son corps était habillé d’une magnifique robe dans les tons de beige. Sa taille fine était représenté par un ruban rosé, qui se marié parfaitement avec sa robe, et surtout avec le teint de sa peau.

La p’tite Elisa avançait donc vers sa sœur et sa mère. Mais son regard était concentré sur le grand homme qui se trouvait entre sa maternelle et son aînée. Son visage ne lui était pas inconnu, mais elle ne savait pas dire qui il était…
Le visage Elisa était tout de même illuminé par un beau sourire, contente de se trouver là, près de sa sœur et de sa mère, qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps.

Et malgré toute l’impatience qui la gagné…. La plus jeune fille Malemort se concentrait pour ne pas sauter dans les bras de sa mère et de sa sœur. Elle restait bien droite, les mains croisées derrière elle, et le dos droit. Elle attendait que « Les grandes personnes » lui fassent signe qu’elle pouvait intervenir, comme lui avait apprit sa nourrice… Pour une fois qu’elle l’écoutait…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois pas sur le côté, trois pas sur le côté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ Attia-realisées] Trois tenues pour trois Berrichons qui veulent aller au Sacre... et oui, c'est possible.
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Joute de la seigneurie des trois rivières 2008 - 22/23 mars
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !
» Trois-Pattes, mon fidèle destrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Corps de logis :: Salon d'opale-
Sauter vers: