Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fetes de la nativités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliènaure

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Fetes de la nativités   Mar 22 Déc - 15:03

Plus d'emploi, plus de charges, plus d'amour. Juste sa fille. Et la famille.
Alors Aliénaure avait accepté la demande maternelle: réunir la famille le temps des festivités de fin d'année.
Quelque chose de sobre, d'intime, de bon goût. Le premier Noël de Sixtine. Le premier sans Barahir... Un présage: une naissance annonce une mort...

Soupire pour chasser les idées sombres.
L'argent donné par la Malemort par l'occasion avait été utilisé à bon hessien par sa nouvelle aisnée. Elle avait privilégié de la bonne nourriture: faisans fraîchement chassés, cerfs cuits en civet, légumes des terres, gâteaux à foison. Et la plupart des mets faits de ses propres mains. Pour se sentir utile, se prouver qu'elle était encore capable de quelque chose.
Elle avait aussi fabriqué elle-même les décorations qui s'éparpillaient dans le Château. Boules en pâte à sel, guirlandes en laines soyeuses, sapin au pied du grand escalier.
Elle avait dépensé ses dernières économies dans une robe en dentelle blanche pour sa fille. Elle trouverait un prétexte pour emprunter elle-même tenue de circonstance à sa mère.

Regard vers la cour blanchie. La neige était tombée en masse, ces derniers jours, recouvrant le Limousin de son manteau immaculé. Les seules sorties qu'elle faisait était avec une Sixtine, emmitouflée dans plusieurs épaisseurs de laines et de fourrure. Juste voir l'enfant ouvrir ses grands yeux innocents et attraper à pleines mains gantées les flocons était un vrai bonheur comme elle n'en avait plus eu depuis longtemps. Et au grand damne de sa mère qui lui demandait de laisser sa petite-fille au chaud, la Mini prévoyait une autre sortie dès la fin de la sieste enfantine.

Front appuyé contre la vitre glacée, Aliénaure sursauta quand un des domestiques frappa à la porte puis s'adressa à elle.


Damoiselle Aliénaure, une voiture vient d'arriver.

Sourire de remerciement, imagination vagabondant à toute allure. Qui arriverait en premier? Un de ses frères? Une soeur? Zya? Ou encore son invité mystère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunedor

avatar

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Mar 22 Déc - 18:42

A nouveau, elle a loué un coche pour voyager. Pourquoi n'en avait-elle pas un en propre? Parce qu'elle avait choisi d'investir dans une toiture sous laquelle il ne pleuvrait pas trop.
Elle avait longuement débattu avec elle-même sur sa venue ce jour. Pourquoi sourire alors que lui ne goûterait plus ni la caresse du vent en été, ni le chant cristallin d'un ruisseau. De puis ce jour funeste, elle n'avait même pû toucher et trouver du réconfort avec son meilleur ami. Le prenait-elle dans ses bras qu'il restait inerte, ses tentatives pour le réveiller ne tirant de lui que des sanglots disgracieux.

Mais elle était venue. Elle ne savait trop pourquoi mais elle était là. Pas de toilette somptueuse pour la jeune Malemort, elle avait laissé là le velours et les fourrures qu'elle affectionnait avant pour les remplacer par une simple toile de lin qui venait draper un corps sans rondeurs.
en face d'elle avait pris place son petit secrétaire, Autisse, qui tenait à ce qu'on l'appelât scribe tant il était raffolé de son état. Nerveux, il descendit le premier et présenta une main ferme à sa jeune maîtresse qu'il aida à descendre.

Lune' retrouvait cet air de Ségur, si particulier, mais elle ne le goûtait pas vraiment. C'était comme si elle était prise d'un méchant rhume qui l'empêchât de respirer pleinement.
Remparrant son esprit et son coeur contre tout assaut de souvenir, c'est le visage fermé qu'elle se fit donner l'entrant dans le castel familial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis_de_Malemort

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Mer 23 Déc - 22:15

Louis finissait de s'habiller dans sa chambre. Il pensait déjà à la joie de participer à la réunion de la grande famille Malemort dispersée par les occupations et les responsabilité.

Ces derniers jours il avait l'impression que toute la maisonnée attendait ce moment avec impatience. Tous était nerveux et se pressaient au préparatif. Limite Louis devait se coller au mur dés qu'un domestique le croisait en courant apportant objet et victuailles.
De plus, il était déclaré personna non grata dans les cuisines débordantes d'activité et de bonnes odeurs... C'était dur de ne pas faire un raid de pillage. Mais les ordres étaient strict: rien avant que tous ne soient là.
Ces derniers jour il était rongé par l'ennui et l'attente de ce jour mémorable.

Quand il entendit du bruit dans la cour. Il vit la par la fenêtre: une voiture s'arrêter. Il écarquilla les yeux pour savoir qui était le premier arrivé. Il devina dans la pénombre la silhouette de Lunedor...

Enfin ça allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal

avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Ven 25 Déc - 23:33

Hannibal revenait de la taverne municipal de Limoges... et oui depuis quelques jours il était catapulté tavernier.... Bien beau métier.... et puis il avait du temps maintenant qu'il avait laissé son poste de vice Chambellan trop émoussé pour les démonstrations omniprésentes d'un vicomte à plumes.....

Il revenait donc tranquilement vers la demeure familiale à pieds.... Il avait envie de marcher un peu et faire fuir toutes ses mauvaises pensées. Frappant du pied dans chaque petite pierre sur le long de la route, il prenait son temps peu pressé d'arriver à la grande fête familiale qui l'attendait au chateau.

Quelques centaines de pas avant il s'épousseta un peu, réajusta ses affaires et fila vers l'entrée. Son ventre grouilla indiscretement..... Il tenta de le dissimuler sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de Malemort
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Sam 26 Déc - 23:04

C'était assurément un grand jour pour que Leonie l'autorise à porter sa plus belle tenue, celle couleur du ciel d'été avec la fourrure de renard blanc au col et aux poignets, mais attention à pas faire de tâche avait dit Leonie... Depuis la veille, la nourrice ne cessait d'enchainer les recommandations, comme si Blanche allait écouter un traitre mot de cela, comme d'habitude, la petite perle de nacre avait hoché la tête, le visage neutre, une moue vaguement hautaine sur son visage enfantin... comme à l'acoutumée, et malgré les menaces ou les punitions, elle n'en ferait que selon son bon plaisir... pourtant, la curiosité de la fillette était forte, sa mére était revenue de "Paris" voilà quelque jours, lointaine, froide et préoccupée, elle s'était enfermée dans ses apartements, écrivant des lettres à n'en plus finir, faisant convoquer Blanche ou foulque pour quelques heures avant de les renvoyer à leurs jeux... comme toujours...

Mais ce matin là, l'héritiére sentait que quelque chose se tramait, Leonie l'avait dit, quelque chose de plus heureux que ce trépas qui courrait sur toutes les bouches des domestiques, Blanche avait fini par comprendre, un de ses fréres était morts, la vieille Luce avait même pleuré, elle avait connu le jeune maitre tout enfant, quand la Comtesse s'était installé à Ségur, mais Blanche, elle, était plus interloquée que malheureuse... aprés tout, elle le connaissait si peu ce frére qu'elle avait l'obligation d'aimer et de pleurer... le chagrin de sa mére la touchait plus qu'une disparition réelle... en son coeur, Blanche se sentait toujours orpheline, sans qu'elle ne puisse s'expliquer pourquoi, sans pouvoir dire, du haut de ses trois ans, ce qu'elle estimer lui manquer pour pouvoir être comme toutes les petites filles de son âge, celles que l'on dit belles, aimables, celles que l'on appelle "petite fée" ou "rayon de soleil"... Blanche n'aimait pas le soleil, elle préférait les secrets obscur de son imagination et le calme de sa chambre, là ou personne ne la regardait avec suspicion ou ne voulait la forcer à être la fille de sa mére...

Enfin, le jour était à la joie, elle allait être admise à une réunion familliale, sa mére l'avait décidé, et les autres n'auraient rien à dire, elle allait gouter toutes les bonnes choses préparées en cuisines, elle allait même pouvoir attirer l'attention de ses grandes soeurs et de ses grands fréres... peut être qu'ils allaient la prendre sur leurs genoux, lui sourrires ou lui raconter des histoires et maman sourrirait et ils seraient tous à lui dire qu'elle était merveilleuse et jolie et ...

Toute à son rêve, Blanche arrive au salon de sa démarche cabotine, redresse son diadéme d'argent et vérifie ses boucles, Leonie dit toujours qu'une dame fait ça pour être sure d'être bien mise avant son entrée, et s'avance dans la piéce, sure de son succés, sure que la soirée sera magnifique, sure que ce soir, elle ne ferait pas de sombres rêves au fond de son petit lit...


Ben... L'est ou m'man ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Lun 4 Jan - 12:18

La ponctualité... la Malemort avait renoncé à cette valeur, en même temps qu'à la vertu, la tempérance et l'humilité, assurée qu'elle était de ne jamais pouvoir y exceller...

La preuve, prête depuis plus d'une heure, il avait fallut, alors qu'elle devait rejoindre le salon, qu'un courrier urgent arrive à l'instant et retienne son attention de longues minutes... son devoir l'appelait dans le Sud, elle devrait donc prendre la route dés le lendemain et annoncer cela aux enfants, qu'elle avait fait venir avec force de menaces et de chantage, afin de les réunir et de tâcher de passer quelques jours, ensemble, sous le même toit, comme jadis, pour tenter de mettre de coté douleurs et rancoeurs en tissant de nouveaux souvenirs...

Certes, elle avait prévu force de présents et maintes bonnes choses pour ravir yeux et palet, mais cela suffirait-il ? Rien n'était moins sur...

Tandis qu'elle gagné le salon, sous les bruissements discret de sa robe de velour pourpre, couleurs du deuil des impératrices, elle ne pouvait que lutter contre le chagrin au gout de cendres qui l'envahissait... premier noel sans Barahir, premiéres retrouvailles ou son absence sonnerait comme un glas définitif, inexpugnable, intollérable...

Sainte Prune donnes moi la force, pour eux, pour moi, pour nous...

D'un geste décidé, le sourrire aux lévres et menton relevé, elle pousse l'huis et manque de renverser Blanche...


Blanche, par le ciel, je t'ai déjà dit cent fois de ne pas rester derriére la porte comme une sotte !

Aussitot honteuse de ce mouvement d'humeur, de ne pas "fondre d'amour" devant son héritiére quand les assertions des ainés sont toujours recu, enfin presque toujours, avec un pragmatisme confinant à un honteux excés de tolérance, elle soupire et ébouriffe les boucles noires de l'enfant, lui signifiant ses excuses ...

Allons, ce n'est rien... bien, je vois que vous êtes tous là... Elisa est suremment encore en train de se préparer et la nourrice va nous ammener Foulques... Mes chéris, je suis heureuse de vous avoir tous prés de moi ce soir. Nous allons passer une heureuse soirée, en famille, et c'est pour moi un trésor inestimable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Elisa de Lahaye Malemort

avatar

Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Lun 4 Jan - 17:29

Voilà quelques jours déjà qu'Elisa avait reçu une invitation pour venir festoyer à Ségur. Malgré son envie de revoir sa famille au plus vite, la jeune de Lahaye ne put prendre la route aussi rapidement qu'elle le désirait. Elle maudissait d'autant plus ces Tourangeaux qui l'empêchaient de retrouver ses frères et sœurs. Maudit procès et maudit procureur qui n'en était même pas un !
M'enfin l'histoire était désormais révolu, et le temps de rejoindre Ségur était arrivé. Non pas que Ségur était bien loin de son village d'adoption, seulement 3 jours de chevauchée. Mais fallait-il encore les faire.
Joffrey lui avait prêté, avec gentillesse, une calèche de Beaufort. Quelques affaires, et voilà la jeune Malemort partie en direction du château maternel pour festoyer avec sa famille.

Tous les soirs des arrêts dans des tavernes aussi pittoresques les unes que les autres. Mais Elisa savait quand arrivant à Ségur, elle retrouvait le confort qu'elle aimait tant, mais surtout du temps pour se reposer et profiter de ses frères et sœurs.

Trois jours plus tard, Ségur arriva enfin à elle (ou elle arriva enfin à Ségur...). Le château n'avait pas changé depuis son départ, mis à part qu'il semblait beaucoup plus mouvementé. Elisa posa enfin le pied sur les terres Limousine, laissant sa monture et la calèche au soins du palefrenier et du coche.


Prenez en soins comme s'il était la prunelle de vos yeux...


Tournant les talons, Elisa prit la direction du château. Quelques secondes plus tard, là voilà déjà qui entrée par la grande porte. Arrivant nez à nez avec une des nourrices des Malemort. Elisa remarqua les yeux de la nourrice qui s'écarquillaient en la voyant et sa main se lever

Demoiselle Lahaye Malemort ! Dépêchez vous de monter dans votre chambre vous changer et vous débarbouiller avant que votre mère vous voit dans cet état !! Ce n'est pas digne d'une Malemort !

Elisa haussa les épaules au propos de la nourrice, tout en prenant les escaliers qui la conduiraient jusqu'à sa chambre. Tandis que la nourrice la suivait.

Oui oui je sais, je ne suis pas très digne en ce moment on me le répète assez souvent. Suis-je très en retard ?

La nourrice fit un signe négatif de la tête tout en la poussant dans sa chambre. Tout le nécessaire fut fait pour rendre la jeune de Lahaye Malemort aussi digne qu'il le fallait malgré les habitudes : Nettoyage, coiffure, habillage, quelques gouttes de parfum et même une fleur venue se loger sur le côté droit de son crâne pour retenir une mèches de ses cheveux bruns.
Elisa remercia la nourrice puis elle sortie de la chambre tout en descendant a grand pas les escaliers pour rejoindre le reste de la famille.

Après un long soupire, Elisa poussa la porte du salon. Un mélange d'angoisse et de joie l'envahit. La joie de retrouver de sa famille mais aussi l'angoisse du regard qu'ils poseraient sur elle maintenant qu'elle avait grandit. Pour certain elle est considérée comme une adulte, alors que pour d'autre elle n'est encore qu'une enfant... L'angoisse de les retrouver et de ne pas croiser le regard de Barahir, de ne pas pouvoir l'embêter et l'embrasser comme elle aimait le faire. Secouant sa tête de droite à gauche, Elisa ôta ces pensées. Elle s'était promit de ne pas penser à lui, de ne pas être malheureuse quand elle s'apercevrait qu'il ne serait pas dans la pièce... mais des fois, souvent même, les sentiments sont plus fort que la raison...

La Malemort balaya la pièce du regard, apercevant Lune, Alié, Hanny, Louis, sa mère, qui était entrain de parler et enfin la jeune Blanche qui avait assurément bien grandit !


Excusez mon retard, il faudra en vouloir aux tourangeaux et à la nourrice.

Elle finit sa phrase en projetant son plus beau sourire vers sa famille.

_________________


Dernière édition par Elisa de Lahaye Malemort le Ven 23 Avr - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis_de_Malemort

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Ven 15 Jan - 21:13

Louis voltait de conversation en conversation, dévisageant chacun, surtout sa mère. Il fut le plus prompt à réagir à l'arrivée et aux paroles de sa sœur, dés qu'elle avait pénétrer dans la pièce. Ca y'est ! Le miracle de Noël s'était accompli: ils étaient tous au complet. Il s'ecria:

Elisa! Voila Elisa!
Il l'a pris par la main et la mena vers le reste de la famille.

La famille est au complet! Mère il ne tient qu'à vous d'inaugurer cette réunion familiale.


Dernière édition par Louis_de_Malemort le Dim 17 Jan - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal

avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Dim 17 Jan - 16:10

Pas qu'il n'aimait pas les réunions de famille..... En fait si, il n'aimait vraiment pas cela... cela lui rappelait une inutile énième fois qu'il n'avait plus ni mère ni père vivants... Il ne reniait pas sa nouvelle famille bien au contraire, il appréciait chaque membre à sa façon.... Mais là il eu besoin de s'évader, prendre l'air avant que que l'ambiance soit trop "familiale" pour lui...

Alors discrètement, sans faire de bruit et sans demander rien à personne il s'engouffra dans les couloirs de Ségur avec entrain.... Au pire il prétexterait une envie de se soulager rapide et efficace.... Il n'y a pas à dire... il était doux et délicat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort

avatar

Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Dim 17 Jan - 20:00

Toujours son sourire aux lèvres, Elisa surprit Louis arriver à grand pas vers elle. Il s'empressa, alors, de lui attraper la main. Ni une ni deux, ils étaient déjà tout proche de tous les Malemort. La jeune de Lahaye laissa échapper un léger rire tout en regardant son grand frère.

Et bien Louis, je ne te pensais pas aussi impatient de me voir ou alors peut-être impatient de savoir pourquoi nous sommes tous réunis ?

Après quelques secondes de silence elle reprit

J'opte plutôt pour la deuxième hypothèse.

A peine eut-elle fini de parler qu'Hanny était déjà entrain de refermer la porte derrière lui. Surement avait-il oublié quelque chose, il ne tarderait pas à revenir.
Regardant sa mère


Alors maman, pourquoi sommes-nous tous réuni aujourd'hui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebisa
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   Dim 17 Jan - 20:35

Et dire qu'on pensait la Malemort froide et sans coeur... il lui suffisait de voir ses enfants réunis pour se sentir pourtant émue, sourriante, faible et terriblement humaine... Peut être était ce pour celà d'ailleurs qu'elle les tenait aussi éloigné que possible de ses affaires parisiennes, des lumiéres de la Cour... pour les préserver autant que pour se protéger...

Mais baste, l'heure n'était pas à ces considérations... sourriant à Elisa avec indulgence, la Malemort se léve et se rapproche de la table...


Mes chéris, je vous ai fait venir aujourd'hui pour que nous nous arrêtions quelques minutes sur l'année qui s'achéve... une année riche en bonheur, et en peine bien sur... une année qui se clos sur l'espérance que nous devons garder de voir la prochaine nous garder tous réunis.

Cette année, vous avez chacun progressé, vous avez grandi, vous deviendrez bien vite des hommes et des femmes à part entiére et je veux que vous gardiez pourtant longtemps le souvenir de vostre enfance, le souvenir du temps ou nous étions comme nous sommes aujourd'hui.

pour symboliser ce souhait, et parce que je n'aime rien d'autre que vous gater outregeusement... j'ai décidé de vous offrir quelques petits présents...

Nous allons commencer par Sixtine, qui étant la plus petit a été la plus sage.

S'approchant d'aliénaure et de sa petite fille, elle se saisit d'un coffret, bien entendu en bois précieux et frappé des armes des Malemort, lequel contient une chaine d'or ou pend un pendentif, une petite lune taillée dans un cristal étincelant.

Pour la nouvelle génération qui rependra à son tour nostre nom ... Sois fiére, petite Sixtine, fiére de ta famille, comme elle le sera de toi.

S'adressant à Aliénaure à présent.

Ma chérie, je me suis longtemps demandé quoi t'offrir, mais tu es une mére à présent et que peux tu désirer de plus que de quoi défendre ton enfant ? C'est pourquoi je t'ai fait faire ceci par un artisan de ma connaissance...

Joignant le geste à la parole, elle fait signe à un valet qui s'était tenu comme statufié jusque là de s'avancer pour remettre une dague au pommeau d'argent.

La lame est aussi tranchante qu'un fil de soie mais sa taille réduite fait qu'on peut la dissimuler aisément, dans un corsage, le pommeau passant alors pour une broche, ou dans la doublure d'un vêtement. De plus, la lame est gravée...

Et sur la lame se pouvait lire "Cruelle sera la mort de qui se rit de la Malemort".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fetes de la nativités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fetes de la nativités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fetes de la moto a lux
» Joyeuses fetes de noel a tous=> les meilleurs peres noels
» Fetes du QUEBEC a PARIS
» FETES D'ERCAN Erquinghem Dim 01/07/12
» 25/04 21h Vile Nativitée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Corps de logis :: Aula Magna-
Sauter vers: