Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les écuries du château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Les écuries du château   Jeu 8 Avr - 8:26

[lors de son arrivée au château, avant le retour de la comtesse...]
Pierre Louis était arrivé depuis peu de jour au château de la comtesse. En bon écuyer la première chose qu'il fit fût de visiter les écuries. Il trouva des box vides et d'autres occupés. Certain à peu près entretenus, d'autre laissés à l'abandon. Il fût certain d'une chose c'est qu'il n'allait pas manquer de travail.

Il releva ses manches et commença sur le champ. Cherchant un peu il trouva une vieille fourche rouillée, il s'en saisit et commença à sortir tout l'avoine et la paille qui trainait mélanger eaux excrément des animaux.
Il déposa le tout dans un coin, cela fera du bon fumier pour les champs.

Ceci fait la route était encore longue pour tout remettre à neuf. Il ouvrit donc quelques box, fit sortir les bêtes et les accrocha dans la cour en attendant. Puis prenant un sceau il se rendit au puits. Après quelque coup de manivelle le sceau fût remplit et vider dans la foulée sur le sol de l'écurie et des box.
Pierre recommença plusieurs fois l'opération jusqu'à ce qu'il fût satisfait de la propreté du sol.

Là il prit quelques minutes de pose, souffla un coup, s'essuyant le front avec sa manche. Il était quelque peu crasseux à se moment et si la comtesse venait à l'appeler dans quel état se présenterait-il ??
Trêve de distraction, il fallait maintenant réparer quelque box. Un marteau à la main, quelque clou dans une poche et des planches de bois sous le bras il commença son oeuvre. Remplaçant des planches qui manquaient sur les portes et les séparations. Ponçant les anciens bois pour leur redonner un coup de jeune. Il avait commencer le matin à nettoyer l'écurie et il était prêt de cinq heures quand il enfonça le dernier clou.

Alpaguant un homme qui passait dans la cour il lui demanda:


Excusez moi l'ami, où puis-je trouver du fourrage et de l'avoine pour les chevaux?

Ah ça pour sur vous en trouverez dans la r'mise là bas au fond d'la cour. Mais attention hein, n'allez point abuser c'est qu'sé pas gratuit tout ça...

Ne vous inquiétez pas, je ferai pour le mieux, merci....

Pierre se rendit donc dans la remise, et entama quelques allez retour pour ramener 6 ballot de pailles et 3 sacs d'avoine.
Il déposa la paille au sol dans les box, formant une petite couche confortable, remplit les mangeoires d'avoine, versa de l'eau dans les sceau et fit rentrer les chevaux.

Il lui restait 2 ballots de pailles, il les déposa dans un coin de l'écurie non loin de la porte, à côté d'une petite table. Sur les ballots il déposa une couverture. Sur la table quelques bougies. Voilà sa couche était prête...Il s'y étendit, et tomba de fatigue, il était prêt de 8 heures du soir et le soleil commençait à s'en aller....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliènaure



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Mission délicate   Dim 18 Avr - 8:45

[Veille des fiançailles]

Elle avait réussi à échapper à la cohue qui voulait la baigner, la masser, la coiffer, l'habiller et j'en passe et des meilleurs. Elle qui adorait par-dessus tout sa liberté, ses fiançailles commençaient dangereusement à l'étouffer. Heureusement que les noces se dérouleraient à Souvigny. Lanfeust n'irait jamais lui imposer tout ce cirque. Quoi que...

Après un passage par le poste de garde pour donner la liste des invités, Aliénaure effectua un détour par les écuries.
A travers sa fenêtre, elle pouvait observer quotidiennement le travail de l'écuyer maternel. Tous les matins, très tôt, elle savait qu'il nourrissait chaque bête, leur causant à l'oreille, calmant leurs angoisses du jour levant. Elle savait aussi qu'il dormait dans le bâtiment, existence spartiate, discrète. Mais rien d'autre.

Et pour les jours à venir, elle avait une mission pour lui...

Quand elle arriva dans le bâtiment, il trimbalait un ballot de foin au bout d'une fourche. Appuyée contre le mur de pierres, elle le regarda faire sans manifester sa présence.
L'effort faisait saillir les biceps laissés à l'air par les manches retroussées de la chemise qu'il portait. Une mèche brune balayait son front. Il était grand. Bien plus grand qu'elle. Une bonne tête de plus, facile. Mais elle ne savait quel âge il pouvait avoir. Sans doute bien plus vieux qu'elle, mais elle aurait pu se tromper. Le travail au grand air pouvait tromper sur la naissance.

Toussotant pour signaler sa présence, elle quitta son lieu d'observation et s'avança vers lui.

Bonjour. J'espère que je ne vous dérange pas...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Dim 18 Avr - 8:57

Pierre s'était levé comme à l'habitude de bon matin. Et comme chaque matin, il avait passé ses frusques, pris de l'eau dans un sceau au puit et avait fait une brève toilette. C'était amplement suffisant pour les chevaux.

La journée s'annonçait belle, le soleil bien qu'à peine levé commençait déjà à chauffer la place. Le printemps s'installait, au son des oiseaux qui batifolent et bien sur des préparatifs de noces qui agitaient le château. Enfin cela ne le concernait pas, hormis sur la gestion des chiens sinon il n'avait point à s'occuper de cela. Parfois il se prenait à rêver être un noble, avec de beaux habits, à chasser et ripailler, à épouser une bien jolie demoiselle comme la fille Malemort... Bah sa condition lui interdisait tout ça.

Les abreuvoirs furent tous vidés et remplit à nouveau avec de l'eau fraîche, les chevaux brossés. La plupart avait déjà eu leur foin changé mais il en restait encore deux à choyer.
Pierre se saisit donc de sa fourche et commença à transporter des ballots dans les boxs afin de tapisser le sol d'une couche confortable.
L'effort et le temps lui donnèrent ses premières suée qu'il essuya d'un revers de manche, manches qu'il décida finalement de remonté pour s'aérer quelque peu.

Il continuait son travail quand il entendit un raclement de gorge, se retournant il vit la demoiselle Malemort s'approcher.


Bonjour. J'espère que je ne vous dérange pas...?

Pierre s'inclina, il remarqua qu'elle le vouvoyait, qu'elle étrange idée.

Bonjour mademoiselle, non vous ne me dérangez guère mademoiselle. Mais si je peux me permettre, mademoiselle ne devrait point être ici. Vous risquez de vous salir et j'imagine que vous avez mille préparatifs à faire.

Il dit tout cela en restant incliné. Le respect lui imposait cette pratique et ainsi il n'était pas obligé de croiser le regard de ses maîtres qu'il ne saurait soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliènaure



Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Dim 18 Avr - 10:07

Aliénaure se put retenir un éclat de rire.

Pierre-Louis, faites moi plaisir: j'ai un prénom. Réservez les "dame" pour ma mère.

Elle s'assit sur le rebord d'une table où trônait une selle, sans doute à nettoyer.


J'ai fui le tumulte du château exprès, et je ne porte rien qui ne doit être sali.


Comme à son habitude, elle avait revêtu son éternel pantalon de cuir, patiné par les ans et les multiples chevauchées, et le bustier assorti. Point besoin de chemise ou autre, le printemps s'annonçait prometteur et le soleil commençait à réchauffer l'air.

Si je suis là, c'est pour une raison précise. Il y aura dès demain beaucoup de personnes. J'aimerais que vous en surveiller quelques unes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Dim 18 Avr - 10:16

Pierre continuait de s'incliner.

Bien mademoiselle Aliènaure.

Il ne voulait même pas jeter un oeil à la fille Malemort de peur de ne succomber au charme. Elle devait être magnifique, il en était certain, surtout au vu de ce qu'il avait pu apercevoir avant de s'incliner.
Il fût soudain, surpris par ce que la demoiselle lui dit.


J'ai fui le tumulte du château exprès, et je ne porte rien qui ne doit être sali.

Mais mademoiselle, c'est vos fillançailles, vous êtes pour les prochains jours la reine de la fête.

Pierre savait que la fête s'annonçai grandiose, mais bon, des écuries il n'en verrait pas grand chose, hormis au moment de la chasse, quand il faudrait distribuer les chiens.
La malemort fille enchaina:

Si je suis là, c'est pour une raison précise. Il y aura dès demain beaucoup de personnes. J'aimerais que vous en surveiller quelques unes.

Pierre fût surpris, lui? Surveillez des gens? Pour la demoiselle?
Mais il n'était qu'un larbin, il devait bien y avoir dans ce château des gens mille fois plus qualifiés que lui.


Mademoiselle est trop bonne, mais je suis sur qu'il y a des gens bien plus qualifiés que moi pour faire cela.
Je ne suis qu'un simple écuyer, ma place est ici et non pas au milieux de toute la bonne société que seront vos invités.


Pierre se demandait à quoi tout cela rimait. Le faisait elle exprès pour le titiller, peux être après tout elle avait pour surnom d'être la reine de chieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Mer 19 Mai - 16:54

[Quelques jours avant les fiançailles]

Il était temps ! Décidée la jeune Malemort ! Fini d’hésiter, elle devait passer cette étape… montrer qu’elle n’avait pas peur, et surtout qu’elle n’était plus une enfant… Même Blanche allait savoir le faire avant elle si la belle Elisa continuait de repousser la date…
Levée du bon pied, ouvrant son armoire, la Lahaye trouva alors au fond de celle-ci une paire de braie et une chemise en lin beige. Sortant une paire de bas et des bottines… Elisa enfila le tout, laissant les deux premiers boutons de sa chemise ouverte –pas le choix elle a grandit la Malemort… et la chemise non !-. Attrapant ses cheveux, elle les noua avec un foulard pour les attacher en queue de cheval…

La voilà prête… Pas pressés dans le château, n’adressant aucun mot, elle sort, traverse le parvis direction l’écurie… Un seul détail alors qu’elle arrivait devant la porte en bois… Elle aurait peut-être pu prévenir Pierre qu’elle était enfin prête… Tant pis… espérons qu’il soit là…

Porte qui s’ouvre, une Malemort qui rentre, porte qui se referme, une Malemort qui continue à s’enfoncer dans l’écurie.


Pierre ? Pierre ? Vous êtes là ?.... Pierre Louis ?

Regard de droite vers la gauche… C’était sûrement la première fois qu’Elisa mettait les pieds dans cette partie du domaine… Il était temps… Mais justement, elle ne savait par où aller pour trouver le jeune écuyer… Finalement elle regretta elle n’aurait pas du venir… Elle n’était peut-être pas faite pour cela non plus… Les chevaux l’effrayaient… pourquoi être décidée à apprendre à les monter ?
Autant oublier, elle se retourna prête à repartir vers ses appartements….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Jeu 20 Mai - 9:17

Le jour n'était pas levé depuis longtemps que Pierre était déjà au travail. Les chevaux demandaient un soin quotidien et parfois un peu rébarbatif. Comme à son habitude il avait nourrit les chevaux, avait changer la paille des boxs et les avait nettoyer. Il avait apporter des sceaux d'eau aux montures.
Mais aujourd'hui il se devait d'entretenir les sabots des chevaux. Il devait en effet les curer. C'est la tâche à laquelle il était occupée quand il entendit la porte de l'étable se refermer et une voix l'appeler.


Pierre ? Pierre ? Vous êtes là ?.... Pierre Louis ?

Quelle jolie voix, il la reconnaissait sans trop de mal, c'était une des fille Malemort et plus précisément Elisa.
Le temps pour lui de reposer le sabot du cheval, de se mettre un peu plus présentable et il sortit du dernier box de l'étable. C'est à ce moment qu'il vit la jeune Malemort en direction de la sortie.
Il la rattrapa par le bras.

Mademoiselle attendez......

Là il pu enfin la voir, elle était habillée différemment de d'habitude, mais très élégante, ravissante.... Pierre se surpris même à rougir de ses pensées.

Vous désiriez me voir?

Dit il d'une voix douce et agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Jeu 20 Mai - 17:28

[Partir un jour]

Prête à partir, rien à faire là… sa peur avait reprit le dessus, s’enfuir à tout prix. Ne pas rester plus longtemps dans l’écurie… Manque d’air, besoin de respirer, main droite qui se porte sur sa poitrine le temps de retrouver la porte…
Mais pas le temps d’y arriver, on lui attrape le bras gauche, et se laisse retourner, sans même avoir la force de se retenir.
Une voix alors qu’elle se retourne, face à lui … Ah… Mélangée la Malemort… Entre l’envie toujours présente de fuir aussi vite qu’elle peut, mais aussi contente qu’il soit là. Elle aperçoit ses joues qui se teintent de rouge. Elle lui sourit


Oui enfin vous savez… vous deviez m’apprendre à…. M’enfin je ne sais pas si c’est le moment, et puis vous avez l’air occupé.

Elle en profite pour le regarder de son long, souriant le voyant ainsi. Il semblait vraiment occupé et cela tombait bien pour elle… Une très bonne excuse pour repartir aussi vite qu’elle était partie de ses appartements… Et puis avec une aussi belle journée qui se préparait, elle pourrait profiter des jardins pour dorer un peu sa peau blanche.

Je ferais mieux de repartir pour vous laissez travailler. Excusez-moi de vous avoir dérangé.

La Malemort le regardait, attendant qu’il lui lâche le bras pour qu’elle puisse faire demi-tour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Jeu 20 Mai - 17:35

Pierre sourit à la jeune Malemort. Décidément elle différer des autres demoiselle de la famille. Ce n'était pas du tout le même tempérament, elle semblait beaucoup plus douce, un peu moins sûre d'elle mais avec tout de même un caractère bien trempé.

Non mademoiselle, vous ne me dérangez pas, je suis tout à vous.

Il se rendit compte qu'il lui tenait toujours le bras, il lâcha donc rapidement sa prise et s'inclina, confus.

Pardonnez mon geste mademoiselle.

Puis reprenant un peu hésitant.

Si vous le désirez, nous pouvons commencer, j'ai pour vous ici aux écuries une adorable jument, elle est débourrée et sera parfaite pour débuter.

Il tendit sa main en direction d'un box, où une jument était calmement en train de brouter et de les regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Sam 22 Mai - 9:10

Face à lui, il lui lâcha rapidement le bras pour s’incliner rapidement et se faire excuser. Elle le regardait et au plus elle le côtoyait au moins elle comprenait certains de ses agissements. Qu’avait-il fait de mal ? Il venait simplement d’essayer de la garder dans les écuries pour mettre en pratique ce dont elle espérait depuis longtemps savoir faire.

Je…euh…

Pas le temps de réfléchir, il lui désignait déjà un des box où se trouvait une magnifique jument. Elle la regarde, frémit un instant. Nouveaux doutes… partir en courant, vite, très vite, aussi vite que jamais ! Elle s’approche un peu plus du box, espérant être suivit de Pierre. Se retournant, la Malemort aperçu toujours le jeune homme près d’elle. Se penchant vers lui, lui murmurant quelque chose à l’oreille, par peur qu’ils soient observés et que la rumeur se répande…

Il me semble avoir omis de vous dire que je n’aspire pas une grande confiance dans les chevaux…

Joue qui rougit…peut-être que cette fois-ci cela allait marcher… Elle le regarde, lui sourit… Puis se rend compte de l’effort qu’il a fait pour lui préparer une jument… La Malemort n’allait pas recommencer à faire des caprices… Plus maintenant ! Elle n’avait plus l’âge !

M’enfin je vais devoir faire un effort… hein…

S’approchant un peu plus de la jument, toujours peu rassurée…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Sam 22 Mai - 9:33

La jeune malemort ne semblait guère goutter aux chevaux. Elle était hésitante, pendant un instant Pierre crût qu'elle allait partir en courant dans l'autre sens.
Elle se pencha à son côté pour lui murmurer quelque chose, cela fit frémir pierre cette proximité....

Il me semble avoir omis de vous dire que je n’aspire pas une grande confiance dans les chevaux…

Pierre lui sourit pour la rassurer et lui posa une main dans le dos.

Ne vous inquiétez pas, je suis avec vous...

Il avancèrent ensemble vers la jument. Pierre lui caressa le museau, puis prenant la main de la jeune malemort il la posa sur se même museau et posa sa propre main par dessus.

Vous voyez elle est adorable...

Puis ils caressèrent les flancs de la jument. Pierre se pencha à l'oreille de la jeune malemort:

Sentez sa vigueur, son souffle, son coeur qui bât.


Pierre sourit à nouveau à la jeune malemort. Cette jument vous aimera si vous lui rendez la pareille. N'y voyez pas un cheval mais une amie, une confidente.

Sans lui dire rien de plus Pierre souleva La jeune malemort en la prenant par la taille.

Allez y mettez votre pied gauche dans l'étrier gauche, passez votre jambe droite par dessus et mettez votre pied droit dans l'autre étrier, ne vous inquiétez pas je vous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Sam 22 Mai - 9:54

Une main au creux du dos, la Malemort avance… se laisse pratiquement pousser par Pierre. Alors qu’il lui caressait le museau d’une main, il lui attrapa la sienne pour venir rejoindre sa main sur la jument. Il posa sa main sur celle de la jeune femme… Nouveau frisson au contact de l’animal alors qu’elle se laisse guider dans le jeune homme.

En effet, elle ne semble pas bien agressive…

Ses yeux rencontrent ceux de la jument… Comme un contact, reprenant ses esprits alors que Pierre amène sa main jusqu’à flanc de l’animal. Un murmure dans son oreille, alors que ses yeux sont rivaient sur la bête. Mélangée entre la peur d’être si près et l’euphorie d’apprendre a monter mais surtout par cette bête là, si douce et calme… Une toute autre image que s’était faite la Malemort…

Sortant de sa rêverie une nouvelle fois, ses pieds ne touchaient plus terre.


M’enfin…. Mais…

S’agrippant à la selle, elle s’exécuta afin de placer ses pieds dans les étrier de la jument. Rien de plus facile pour l’instant… Mais elle réalise bien vite qu’elle se trouvait maintenant sur l’animal. Ses mains toujours cramponnées à la selle par peur de tomber.

Ne partez pas Pierre, sinon je vais tomber !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Mer 2 Juin - 20:49

Pierre mit ses mains sur celle de la jeune Malemort, elle tenait fermement les rennes, la peur de tomber l'emplissait semble t-il.

Ne vous inquiétez pas mademoiselle, je reste à vos côtés.

Caressant un peu l'animal, il monta derrière la jeune malemort. La jument pouvait largement supporter leurs deux poids de plumes et pierre serait plus à l'aise pour tout expliquer à la jeune demoiselle.

Voilà je reste près de vous si vous me le permettez, alors par où commencer.... Disons que ce que vous tenez dans les mains se nomme les rennes c'est avec ceci que vous dirigerez votre jument. Il n'y a rien de plus simple, tirez sur celle de droite elle ira à droite, tirez sur celle de gauche elle ira à gauche.

Il montrait en même temps par le geste afin d'expliciter un peu sa parole.
Lui corrigeant sa prise, il dit.


Il faut tenir vos rennes ni trop courtes afin de laisser de la liberté à votre compagnon, ni trop longues pour l'avoir bien en main. Vous connaitrez la juste mesure à force de pratique.

Bien nous allons partir.

Pierre donna un petit coup de talon sur les flancs de la jument qui s'ébranla doucement. Pierre tenait les rennes via les mains de la jeune demoiselle.

A cheval il y a trois allure, à savoir: le pas, ce que nous pratiquons actuellement, avançant au rythme lent du pas du cheval. Le trot, qui est une course moyenne et pour finir le galop qui est une chevauchée à plein régime.
Pour le moment nous resterons au pas, essayez de diriger votre jument comme je vous l'ai dit


Le temps de ces explications, ils avaient franchit le porche et se trouvaient sur le chemin menant aux bois, Pierre lâcha les rennes et laissa la jeune Malemort décider du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Dim 6 Juin - 20:32

Sur l'étalon, pas très rassurée la Malemort... Elle se tenait fermement à la selle par peur de tomber quand Pierre monta à son tour juste derrière elle. D'abord gênée par la proximité de leur deux corps, puis très vite ramenée à la réalité... Elle se trouvait sur une jument tenant les rennes. Elle écoutait les paroles de Pierre, pour être sur de savoir refaire les mêmes gestes et surtout les comprendre.

La Lahaye repositionna ses mains, afin d'être parfaitement mise pour les guider. Quelques seconds plus tard, elle sentie le coup de talon dans le cheval. Se retournant, elle regarda du coin de l'œil Pierre, puis se concentra rapidement sur ce qui se passait devant elle afin de les guider du mieux qu'elle pouvait.

Ils étaient sortie de l'écurie et se trouvaient maintenant sur un petit chemin de terre. Un coup de vent souffla, et ses cheveux pourtant attachés bougeaient au rythme des pas du cheval et du vent.


Comme ça ?

La Malemort s'entrainaient a faire partir son étalon vers le bord droit du chemin puis le gauche. Essuyant a plusieurs reprises le bord du ravin qui longeait leur route.

Que faut-il savoir d'autre pour être sur que tout se passe bien durant une chevauchée ?

Étonnement, Elisa trouvait ça fort simple finalement... Vu ce qu'elle venait de voir, elle s'était fais du mauvais sang pour rien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Dim 6 Juin - 20:49

Pierre sourit à la jeune femme, elle semblait commencer à se détendre et à apprécier le cheval.
Elle s'entraîner à guider son cheval mais pour le moment seul le pas avait été utilisé.

Mademoiselle maintenant passons au trop. Vous allez voir qu'à cette allure les mouvements du cheval son un peu inconfortable si l'on reste assis en permanence sur la selle. Il faut donc se lever une fois sur deux et accompagner le cheval.

Plus clairement, le dos du cheval va monter vous aussi, il redescend vous restez en l'air, il remonte, vous vous rasseyez et raccompagnez la descente et ainsi de suite.
On essaie?


Sans même attendre la réponse pierre lança le cheval au Trot. A cette allure le paysage défilait plus vite, mais c'était bien plus agréable qu'au pas, car il fallait savoir rester en symbiose avec sa monture.

Il faut aussi être plus vigilant, les choses vont plus vite et donc il faut bien s'assurer de ses mouvements direction et autres, même si un cheval est intelligent, autrement dit s'il a un tronc d'arbre devant les pattes, instinctivement il l'évitera en sautant ou en faisant un détour. Le plus dangereux se sont les branches basse qui vous arrivent au visage et risque de vous désarçonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Lun 7 Juin - 9:03

Trot Trot Trot

Elle écoutait attentivement,... La suite allait sûrement être un peu plus périlleuse, la jeune lahaye en était persuadée... D'abord gênée par la présente rapprochée de Pierre, elle se demandait comment elle allait pouvoir se mettre debout... Mais nul temps de se poser d'autre question, Pierre fit partir la belle jument à toute allure.

Maiiis

Nul temps dans dire plus, il fallait se concentrer... Qu'avait-il dit déjà ? Une fois debout, une fois assise ? Deux fois debout, deux fois assise ? ... rhaaa et si elle faisait cela mal ? Et si pire ! Elle faisait mal à cette magnifique pouliche.
Ni une, ni deux, elle se leva sur ses jambes, suivant le rythme de sa nouvelle partenaire, se levant avec elle, la laissant reposer une fois, puis l'accompagnant vers le bas pour se rasseoir... et se relever aussi tôt.

La Malemort avait l'impression de bien faire, mais pourtant elle était très mal à l'aise. La position n'était pas très agréable... Non pas celle avec le cheval mais surtout cella avec Pierre Louis. A chaque mouvement elle sentait l'écuyer derrière elle, à chaque levée, elle se rappelait qu'il était juste là.

La Malemort tira sur les rennes de sa belle jument... qui n'était d'ailleurs pas la sienne, mais elle saurait convaincre sa mère de lui offrir, ça c'était certain !
La belle ralentie (la jument évidemment hein !!!), Elisa diminua son rythme pour finir par se reposer contre sa selle.


Si vous comptez me faire apprendre le galop aujourd'hui, dites le moi tout de suite que je me prépare. Et je ne suis pas sur d'être prête pour ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Lun 7 Juin - 10:23

Elisa semblait se débrouiller à peu près, elle finit même par décider de ralentir la jument et s'en sortie comme une reine.
Maintenant que la confiance était meilleure, Pierre allait passer à l'étape suivante...


Si vous comptez me faire apprendre le galop aujourd'hui, dites le moi tout de suite que je me prépare. Et je ne suis pas sur d'être prête pour ça.

Non mademoiselle ne vous inquiétez pas.

Pierre descendit de cheval laissant la belle seule sur sa monture.

Voilà maintenant à vous de jouer et toute seule. Dirigez vous vers le domaine d'abord au pas, puis ensuite au trot, nous nous retrouverons aux écuries, je vais vous apprendre l'entretient de la monture.
Vous ne le ferez jamais car c'est à moi qu'est dévolue cette tâche, mais il est toujours bon de savoir ce qui se fait. Ce sont des moments privilégiés avec son animal.


Pierre donna un petit coup sur la cuisse du cheval qui se mit à avancer, la malemort n'aurai ainsi pas besoin de puiser dans son courage pour se lancer. Le jeune écuyer marcha au côté de la belle et de sa monture en direction du domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Jeu 10 Juin - 17:18

Assise contre sa selle. Sa jument stoppée, Elle s’était légèrement retournée, afin de voir le bel écuyer qui se tenait juste derrière elle. Celui-ci décida de descendre brusquement… Se retrouvant alors juste en bas d’elle. Elle le regardait déçue la Malemort mais surtout beaucoup plus effrayée tout à coup…

Et encore plus quand il donna un coup à sa jument qui partie au pas vers le domaine. Encore quelques secondes à regarder l’écuyer, puis elle se retourna et reprit sa concentration. Se levant légèrement et donnant un léger coup de talon, la jument partie un peu plus vite. La Malemort avait reprit le rythme de sa belle, se laissant aller… Arrivant devant le parvis du domaine elle ralentie alors son allure, se retournant, Pierre était entrain de courir pour essayer de la suivre… Elle fit demi-tour et repartie au trot en direction de l’écuyer… continuant sa route derrière lui…

La jeune Lahaye avait désormais confiance en sa monture, et la crainte laissait place au plaisir…. Repartant en direction de l’écurie, nouveau coup de talon… la jument se mit à cabrer, Elisa se retint aux rennes le plus fortement possible… La jument posa ses deux fers avant au sol… puis tenta de nouveau l'opération…. Sauf que cette fois, la Malemort lâcha les rennes et se mit à glisser en arrière, tombant le dos plaqué au sol…
La jument s’arrêta quelques mètres plus loin, on avait l’impression qu’elle la regardait… Elisa quand a elle, était toujours allongée. S’appuyant avec un de ses bras, elle se mit assise sur le chemin terreux qui menait à l’écurie se tenant le dos…

Mais malgré cette belle chute… Elle n’était pas insatisfaite la Malemort….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Jeu 10 Juin - 19:48

Pierre avait suivit en courant la jument et la Malemort fille. La belle semblait prendre de l'assurance et faisait quelques allez retour avec sa jument. Pierre aller vers le domaine aussi vite qu'il pouvait, mais loin de rivaliser avec un cheval.

Au bout d'un moment la jument se cabra, pierre fût surpris, la jeune Elisa aussi très certainement, mais se tenant à ses rennes elle ne tomba pas. Sûrement piqué par une mouche, la jument recommença l'opération et cette fois elle mis la jeune Malemort à terre.

Pierre se précipita vers Elisa qui s'assit au milieu du chemin, par réflexe il la prit dans ses bras tout inquiet.


Vous allez bien mademoiselle??

Voyant quelle se tenait le dos, il décida de la porter, et donc la pris dans ses bras, la souleva et l'emmena vers le domaine.

Ne vous inquiétez pas je vais prendre soin de vous, je...je suis désolé c'est de ma faute, je n'aurai pas du descendre.... oh pardon mademoiselle.

En même temps qu'il prononçait ces mots, il la regardait tendrement, avec passion et inquiétude. Pierre marchait à bon rythme vers le domaine, Elisa dans ses bras et essayant de ne pas trop la bousculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa de Lahaye Malemort



Nombre de messages : 705
Localisation : Limoges pour les bagages
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Jeu 15 Juil - 13:08

Assise par terre, main droite sur son dos et regard toujours dirigé vers sa jument. Elle entendit des pas lourd arriver vers elle, tournant la tête, Pierre était déjà a ses côtés.
Ni une ni deux, elle se retrouva contre l’écuyer qui semblait beaucoup plus inquiet qu’elle ne pouvait l’être elle-même. Elle lui sourit, posant sa main sur sa joue.


Ne vous inquiétez pas, tout va bien, ce n’est qu’une petite chute…

Même pas le temps de finir sa phrase qu’elle venait de décoller du sol se retrouvant dans les bras de Pierre qui se dirigeait vers le domaine. La Malemort le regardait, il semblait inquiet, ses traits tiraient sur son visage, les mêmes traits qui prenaient place sur le visage du jeune homme dès qu’il arrivait quelque chose à un membre de la famille.
Il semblait attaché aux Malemort, peu importe leur place dans la famille, ils veillaient sur eux… sur tous. Sa mère savait définitivement s’entourer des bonnes personnes. Il serait peut-être temps pour la belle de faire de même, de savoir faire des choix, et surtout de s’y tenir. Arrêter de rêver pour rien, et enfin prendre place…


Ne soyez pas désolé Pierre, cela n’est pas de votre faute, et puis ce n’est qu’une petite chute, je n’ai rien rassurez vous. Retournons-y plutôt, j’ai encore beaucoup à apprendre non ? Alors ne perdons pas de temps.

Elle le regardait droit dans les yeux, remarquant alors leur couleur… Bleu comme l’azur, elle n’y avait encore jamais vraiment porté attention, et pourtant, ils en valaient le détour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre louis



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Les écuries du château   Ven 16 Juil - 16:41

Pierre marchait toujours en direction du domaine avec Elisa dans ses bras. Certes ce n'était pas une grosse chute mais il se devait de lui enseigner l'équitation et non la cascade. La voir ainsi chuter l'inquietta et il se sentait responsable d'elle.
Il eu du l'avouer également, c'était pour lui la parfaite occasion pour lui de se rapprocher de la belle. Mais il semblait que ce ne soit pas du goût de la jeune malemort qui lui fit rapidement comprendre.


Ne soyez pas désolé Pierre, cela n’est pas de votre faute, et puis ce n’est qu’une petite chute, je n’ai rien rassurez vous. Retournons-y plutôt, j’ai encore beaucoup à apprendre non ? Alors ne perdons pas de temps.

Pierre lui sourit gentiment.

Alors allons y.

Pierre récupéra la monture d'elisa et la prenant par la taille il l'aida à monter sur le canasson.
Non loin du domaine, pierre s'empressa d'aller chercher une monture pour lui également et revint en trombe aux côtés de la belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écuries du château   Aujourd'hui à 13:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écuries du château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château
» [Duché] Château-Gontier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Ségur le Château :: Les écuries-
Sauter vers: