Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Biographie Nebisienne, chap 1 : Les prémices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nebisa
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Biographie Nebisienne, chap 1 : Les prémices   Sam 10 Mar - 0:34

je ne sais pas d'ou je viens... mon plus vieux souvenir remonte au jour ou je me suis réveillée au milieu d'un champ de blé... je devais avoir environ huit ou neuf ans... avant ce jours...rien...le vide... je n'avais pas de nom, pas de passé, pas de racines, pas de souvenirs, rien... rien que ces choses en moi... je savais le secret des simples, les plantes qui sauvent, celles qui tuent... J'avais des connaissances mais pas de vie... quelle terreur...

Je me cachais aux abords d'un bourg, vivant, survivant plutôt, grâce à la cueillette et a quelques rapines. Mais est ce vraiment voler que de prendre un pain sur un étalage quand on a rien avalé depuis plus de trois jours? Est ce un vol que de subtiliser des fruits dans le vergers d'un notable qui les laissent pourrir sur place ? Je m'efforçais de rester discrète, de ne pas attirer l'attention. J'avais peur..si peur... peur de ces gens qui me couvraient d'un regard chargé de mépris et de haine aussi parfois... je ne comprenais pas ce que j'avais fait de mal, je vivais dans un masure a demie effondrée, restant en forêt le plus souvent, ramassant herbes plantes et racines . Pour me nourrir, pour me soigner, pour ...

Mon premier contact avec les hommes fut douloureux...en effet dans ce petit village je subit l'ordalie...le jugement de dieu... par le feu ... J'avais commis une imprudence...un jour m'étant rendue au village pour vendre quelques fruits de bois, j'avais assisté à l'attaque d'une fillette par un chien devenu fou...la pauvre enfant saignait et pleurait. La foule présente n'osait approcher craignant que le chien ne fut enragé...et je... sans réfléchir, je me suis avancée, sans quitter l'animal du regard je le contraint a quitter la place, me penchant sur l'enfant je passais un onguent sur sa morsure, son sourire fut ma seule récompense, alors qu'elle allait parler une pierre m'atteignit à l'épaule...la peur avait disparrut et les hommes voulaient prouver leur courage... " sorcière, vipère, fille de Satan au sang maudit", je m'échappais fuyant le village. Je croyais que le temps effacerait tout cela ... mais un beau matin la prévôté fit irruption dans ma masure et me jeta au pied de ma paillasse pour me conduire en geôles...j'appris que la fillette n'avait pas gardé de marques suite à la morsure, que plusieurs vaches étaient mortes sans raison...qu'il n'avait pas plut depuis plusieurs semaines, la rumeur courrait qu'un sort lancé contre le village rendait stériles les femmes et faisait mourir les enfançons, que l'eau du puits était empoisonnée et qu'une chèvre avait donné naissance à un chevreau à deux tête... et j'étais la seule étrangère...

Je fus conduite en geôle et pendant deux jours...Je les revois encore, criant, frappant, suintant la haine...J'entends encore le claquement sec du fouet déchirant l'air pour s'abattre sur ma peau...Je les entend me railler, m'ordonner d'avouer. Avouer quoi? Qu'avais je fait ? Je sens toujours leurs mains déchirant mes vêtements à la recherche de la marque du diable, pinçant et palpant tout mon corps sans aucune pitié, sans la moindre humanité. Ils ne trouvèrent rien... Le prêtre prévenu fit venir un inquisiteur... ce dernier me jugeant bien peu dangereuse et bien inutile se contenta d'ordonner que je subisse l'épreuve du feu...Je revois l'homme qui plongea ma main dans le feu...le plaisir dans son œil de me voir me tordre de douleur contre lui, ployant sous sa poigne imperturbable et de m'entendre hurler, supplier. Je l'ai supplié oui, j'ai imploré... en vain...

Quand je repris connaissance ils avaient bandé ma main, un garde m'apprit que trois jours plus tard le prêtre ôterait la bande et que si je n'avais pas de marques, Dieu, dans sa grande mansuétude, m'aurait désignée innocente... dieu... la belle affaire... j'eus la chance de pouvoir me guérir...mes repas en prison n'étaient constitués que de racines et de baies... un onguent discret et rapide...pas de cicatrices...ils ne purent me bruler mais ils me chassèrent à coup de pierre...La tête haute sous les coups je sortis de leurs vies...

Je comptais revenir pour me venger...mais la vie décida autrement car entre temps je m'étais trouvé un nom... Il s'était imposé à moi d'une bien étrange façon...J'étais Nebisa de Malemort...mais c'est une autre histoire que je vous conterai une autre fois si vous le voulez....

En quittant ce village j'étais résolue a ne plus jamais être a la merci des hommes, à ne plus jamais plier sous le joug de cet obscurantisme, de cet ostracisme...ma route fut longue mais j'appris a connaitre les hommes et a trouver ma place dans cette humanité... Je me suis construit une vie en accord avec mes valeurs...

J'ai connut amours et bonheurs... les plus grands de tous...J'ai connut des peines et des malheurs...les plus grands de tous.

On m'a souvent reproché mon trop grand orgueil ou ma trop naïve foi en l'amour...

Aujourd'hui plus que jamais je revendique cet orgueil, qui n'est rien d'autre que certitude de ce que je défend et aime.

Aujourd'hui plus que jamais je veux garder fois en l'amour des hommes, de la vie, cette foi si puissante... bouclier sacré et épée vengeresse de ceux qui ouvrent leur cœur en acceptant le risque de le voir se briser...

Aujourd'hui plus que jamais, je suis et je reste celle sans nom qui a tout a apprendre .


N.

Mars 1453

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://segur.activebb.net
 
Biographie Nebisienne, chap 1 : Les prémices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biographie de Viken
» Biographie Guigoux
» Biographie Hero Kokoto
» [RP] Biographie de KurtWagner, X ème Duc de Champagne
» Biographie de Kasumi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Ségur le Village :: L'histoire-
Sauter vers: