Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La broderie, ça sera pour après!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melissandre de Malemort



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: La broderie, ça sera pour après!   Mer 23 Avr - 12:28

Ne pas faire de bruit...

Melissandre regarda à nouveau par dessus son épaule, puis se glissa en direction du box d'Avalanche, une carotte chapardée aux cuisines entre les dents. Le poney piaffa un peu plus loin, soulevant un nuage de poussière qui se déposa sur les jupons de Batiste blanche de la petite Princesse.

- Chuuuuut... Je vais me faire gronder!

Le poney eu le bon gout d'adopter un air contrit, puis repéra la carotte et secoua la tête plusieurs fois pour quémander lorsque sa maîtresse referma la porte derrière elle et se laissa choir dans la paille, un large sourire aux lèvres.

- Ouf... J'ai cru que j'allais me faire attraper... Je n'ai pas du tout envie de broder moi, je me pique le doigt à chaque fois et Mélusine se moque de moi...

Renfrognant son joli petit minois à l'idée de la corvée que représentait une heure de broderie dans un salon étouffant, devant un âtre vide et l'oreille agressée par la respiration sifflante de sa nourrisse, Melissandre fourra la carotte dans la gueule grande ouverte d'Avalanche et chassa un brin de paille qui s'était glissé dans son épaisse chevelure brune. Personne ne viendrait la chercher ici à pareil heure, et les domestiques vaquaient à leurs occupations dans les cuisines pour préparer le repas du soir.

Peutêtre y aurait il de la tarte à la prune et du pain bis? La Princesse en raffolait, mais sa bonne refusait de lui en donner depuis le jour ou Melissandre avait vomi dans toute la nurserie après un goûter gargantuesque prit aux cuisines. Méchante bonne, ce n'était quand même pas de sa faute, si le pain bis tout chaud lui avait été laissé à volonté !


Dernière édition par Melissandre de Malemort le Jeu 1 Mai - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de Malemort
Comtesse
Comtesse


Nombre de messages : 580
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Mer 23 Avr - 12:55

Blanche devait passer le reste de la semaine à Limoges, pour y rencontrer l'intendant de Chabrières et définir avec lui les travaux à entreprendre dans la propriété. Elle avait fait prévenir Ségur de ses plans et joint un message à l'intention de ses jeunes soeurs, Mélusine et Mélissandre afin de les exhorter à la sagesse tout en leur assurant de son affection. Cependant, par un coup du sort imprévu, l'intendant ayant annuler leur entretien suite à une accident de carriole, la jeune princesse prit la décision de faire une visite surprise à ses cadette.

Ségur n'était qu'à quelques heures de cheval de Limoges, elle coucherait au castel et rentrerait à la capitale en suite. Du moins le pensait elle... car à peine arrivée à destination, sa monture laissée aux bons soins d'un valet dans la cour, elle s'était rendue à la pouponnière pour y trouver Mélusine en pleine leçon de broderie, sous le regard attentif de sa nourrice et y apprendre que Mélissandre avait disparue sitôt après le déjeuner et n'avait plus donné de nouvelles ensuite. Une armée de pages était à sa recherche dans l'ensemble du domaine et les bonnes passaient au peigne fin les salons.

La jeune enfant n'était pas indocile mais elle n'avait pas encore conscience de ses devoirs et responsabilités, une enfant, seulement une enfant se disait Blanche alors qu'elle se joignait aux recherches, le cœur pris entre inquiétude et contrariété. Devait elle en vouloir à sa soeur de sa légéreté ou comprendre que son innocence devait être protéger ? Après tout, elle était si jeune encore, si libre mais, d'un autre coté, son rang et son nom lui imposait d'apprendre à se tenir et à vivre comme une princesse bien élevée... Et une princesse ne pouvait disparaitre selon son bon vouloir !

Après quelques minutes d'hésitation, Blanche prend la direction des écuries, comptant sur l'affection que Mélusine portait à son poney et à l'énivrement que lui provoquait ses ballades en forêt ^pour y dénicher la princesse rebelle...



Mélusine Jeanne Marie de Malemort Armantia... je ne le répéterais pas, je vous enjoins à vous montrer sur le champ, sans quoi je repars sur le champ à Limoges !


Le ton n'était pas du tout sec ou fâché, Blanche se voulait sévère bien qu'elle eut souvent du mal à ne pas passer les moindres caprices à ses petites soeurs, à ne pas exaucer (ou devancer) le moindre de leurs voeux, répétant ainsi l'attitude d'Arnaut et d'Elisa envers elle, se substituant de son mieux au vide laissé par leur mère depuis sa disparition, maintenant vaille que vaille leur fratrie au rang de famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissandre de Malemort



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Mer 23 Avr - 13:16

Telle une tornade de cotonnade blanche crottée et de boucles caramel, Melissandre jaillit du box d'Avalanche et se rua dans les jambes de Blanche pour l'enlacer férocement.

- Blanche! Blanche! Tu es rentrée! Ne repars plus jamais!

Agrippée de toutes les forces de ses huit ans, la Princesse enfouie son visage dans les jupes de sa soeur aînée et hoqueta des excuses qui, pour être adorables, n'en étaient pas moins uniquement vouées à charmer sa soeur. Depuis toujours, Melissandre vouait à Blanche une véritable vénération. Ne gardant aucun souvenir de ses parents, et intimidée par leur ainée Elisa, la petite Princesse avait reporté tout son amour sur sa soeur Blanche.

En son absence, restée seule avec Gauthier et Mélusine, Melissandre s'ennuyait ferme. Sa jumelle ne goûtait guère que les jeux de poupées et Gauthier avait un caractère de cochon, bien trop proche du sien pour qu'ils parviennent à réellement s'entendre. Blanche représentait le juste milieux, la tendresse maternelle et la compagne de ses plus anciens souvenirs, quand elles jouaient à se poursuivre dans le Parc de Ségur. Avant que Blanche ne devienne une Dame. Une Dame ne se vautrait pas dans le foin, ne péchait pas les pieds dans l'eau, et ne s'enfuyait pas à l'heure du cours de broderie.

Le rose aux joues, Melissandre relâcha son étreinte non sans jeter un regard émerveiller aux boucles disciplinées de sa soeur. Blanche était toujours parfaite de la tête au pied, comme les Princesses de ses contes de fée, celles qui portaient des pantoufles de vair et épousaient des princes charmants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de Malemort
Comtesse
Comtesse


Nombre de messages : 580
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Mer 23 Avr - 13:28

Par un réflexe inné et automatique, après avoir réceptionné sa jeune soeur dans ses bras, Blanche l'étreint férocement puis s’accroupit à sa hauteur, esquissant une moue réprobatrice au vue l'apparence ravagée de Mélissandre... ses jupes étaient tâchées de poussières, ses chausses toutes crottées et les rubans de ses cheveux pendaient lamentablement au milieux d'un nid de cheveux emmêlés... pourtant, bien entendu, la fillette restait ravissant, évidement c'était une Malemort !


Ma chérie... est ce que, par le plus grand des hasards, ta nourrice aurait décidé de te négliger au point que tu puisses ressembler à une souillon ?


L'enfant aurait besoin d'un bon bain et sa tenue était bonne à jeter, quand à la séance de démêlage, elle promettait d'être harassante mais tout ceci attendrait. Blanche n'avait aucune envie de sermonner, encore moins de punir... Le temps qu'elle pouvait consacrer aux jumelles avait trop tendance à se restreindre à quelques heures volées au gré de ses obligations et si elle même en souffrait, Blanche savait que Mélusine et Mélissandre ne pouvaient que le resentir encore plus intensément.


Méli, tu sais bien que je ne peux plus rester à Ségur pour toujours... et mon absence n'est pas une raison pour mal te comporter. Tu sais que tout le monde te cherche depuis des heures ? La leçon de broderie était prévue depuis longtemps, tu le savais et je ne suis pas du tout contente de ton attitude. Il va falloir que tu apprennes à te comporter comme une jeune fille responsable, tu approches de l'âge de raison, mon coeur, tu n'es plus un bébé et tu ne voudrais pas que je te considère ainsi, pas vrai ?


Ses prunelles grises, pleines de douceur et d'amour capturent le regard de sa jeune soeur, tandis qu'elle la sermonne gentiment mais fermement, attendant d'elle une réponse pour poursuivre leur échange tout en résistant tant bien que mal à l'envie de la couvrir de baisers et de caresses pour rattraper le temps perdu durant son séjour à Limoges. Si seulement elle pouvait les emmener avec elle mais la ville n'était pas sure et pleine de miasmes... ls jumelles étaient trop jeunes et trop fragiles pour être exposées aux périls du monde, elle même avait mis si longtemps à se sentir le courage et l'audace d'oser quitter le calme rassurant de Ségur ou de Chabrières...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissandre de Malemort



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Mer 23 Avr - 13:43

- Ce n'est pas la faute de ma Bonne... Ne la gronde pas Blanche!

A sa grande confusion, Melissandre sentit ses yeux picoter, et des larmes débordèrent de ses paupières. Peu habituée à être disputée, mortifier d'avoir déçue sa sœur adorée, inquiète d'attirer des ennuies aux bonnes, la petite Princesse étouffa un sanglot dans sa gorge, produisant un petit gémissement étouffé et baissa le menton pour ne pas soutenir le beau regard gris de Blanche.

- Mais Blanche... Je n'aime pas broder! Nourrisse sent le camphre, et les aiguilles me piquent tout le temps les doigts! Mélusine se moque toujours de moi quand je me trompe en comptant les points...

Suite à ce laïus débité d'une traite, la petite enfouie son visage dans le cou de sa soeur et inspira longuement le parfum de sa peau qui exaltait toujours le lait et le lilas. La peau de ses épaules était satinée, blanche comme du marbre et aussi douce que la jolie ceinture en soie qu'elle avait reçue pour les fêtes de noel avant de s'en servir comme étole pour l'une de ses poupées et de la perdre sous un arbre quelconque du Parc de Ségur.

- Tu n'es pas assez soigneuse pour en avoir une autre - Lui avait dit sa Nourisse -

Melissandre avait pleuré longuement, puis oublié son chagrin aussi rapidement que tous les autres. Réalisant soudain que Blanche avait remarqué l'état de sa robe, la princesse lissa les plies de sa jupe blanche pour tenter d'en chasser la poussière laissée par Avalanche et recula légèrement, les mains dans le dos pour cacher sa paume noircie, n'ayant aucune envie d'être trainée dans ses appartements pour un débarbouillage en règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Mar 29 Avr - 17:33

Foulques étaient encore et toujours en train de jouer au chevalier dans la cour du château. Il pourchassait quelques poulet qui traînaient par là, son épée en bois à la main en criant des répliques dignes de contes chevaleresque dont il était très friand.

"En garde bandits, vous allez tâter de ma lame!" ou bien "Prends garde dragon! Je n'ai pas peur de ton haleine infernale, tu ne m’empêchera pas de sauver la princesse!"

La manière dont le petit prince s'amusait donnait souvent le sourire aux gens de son entourage, le jeune homme avait beaucoup d'imagination, mais il est vrai qu'à 13 ans le jeune Foulques allait bientôt devoir arrêter ses enfantillages, il deviendra bientôt un homme.

Alors qu'il poursuivait ses ennemis imaginaire, il entendit alors Blanche gronder quelqu'un. De nature curieuse Foulques ne manqua pas d'aller voir ce qu'il se passait dans l'écurie, il se dirigea vers l'entrée d'un pas discret et jeta un coup d’œil discret sur ce qu'il se passait. Il regarda rapidement si personne ne l'avait vu et regarda la scène, la tête penchée sur le côté et dépassant du mur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de Malemort
Comtesse
Comtesse


Nombre de messages : 580
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Mar 29 Avr - 18:04

Étouffant un soupir fataliste face à l'ingénuité remarquable de sa petite soeur Blanche passe une main distraite dans les boucles emmélées de la petite princesse. Elle même avait détesté les leçons de broderie, à l'époque, bien qu'elle ne s'en fut jamais plaint, cela eut été inconvenant. Avec le temps, par chance, la corvée n'était plus obligatoire, cependant, acquérir ces bases là était une obligation pour une jeune fille bien née, alors que bon, tout de même c'était illogique puisque seules les femmes pauvres devaient coudre leurs propres vêtements en réalité et que les tapisseries étaient bien plus belles quand on les commandaient aux fileurs artésiens ou normands et qu'on les payait à prix d'or pour décorer les murs de ses logements... Mais il n'était pas question d'expliquer cela à Mélissandre, la petite fille, si adorable qu'elle puisse être, devrait bien assez tôt acquérir quelques notions de disciplines et de tempérance pour paraitre, à l'âge de raison, dans le monde.


Je ne disputerai personne si tu me promet de faire des efforts et de ne plus manqué aucune leçon à l'avenir, d'accord ? Et nous dirons à Mélusine d'être plus charitable. Après tout, tu es bien meilleure cavalière qu'elle et tu ne t'en vantes pas, n'est ce pas ?


La chose n'était peut être pas tout à fait vrai mais cela permettrait à Mélissandre de réfléchir à son comportement et au fait que, si elle n'était pas être moquée, elle même ne devait pas le faire, dans les cas ou elle se trouvait en meilleure position. Les jumelles n'étaient pas de vilaines petites, juste des enfants trop libres et trop protégées, bien entendu, il n'était pas question que cela change, les petits dernières de leur fratrie étaient protégées et choyées et aimées par chacun de leurs frères et soeurs ainées, mais personne ne voulait les voir devenir des pestes arrogantes ou stupides. Chose tout à fait impossible, pour des Malemort de toute façon.

Dans son dos, elle ne pouvait voir l'arrivée discrète de Foulques, sans quoi elle se serait retournée pour lui demander s'il avait terminé ses leçons du jour, au lieux de quoi, elle passe ses bras sous les épaules de Mélissandre pour la soulever et l'embrasser sur la joue.



Je crois que tu devrais retourner dans ta chambre et te nettoyer un peu... Il serait inconvenant que l'on te voit dans cet état, tu ne penses pas ? Il est possible que je vous ai rapporter une surprise de Limoges, pour Mélusine et toi, tu pourras la trouver dés que tu seras propre.


La princesse avait, en effet, trouvé à Limoges deux jolies poupées de chiffon, des princesses dans une robe émeraude en soie magnifiques, à la longue chevelure rousse et bouclée et vêtues d'une cape pour complétée la tenue. De quoi ravir les fillettes avait elle aussitôt décrété en finalisant l'achat dans la seconde. Les deux présentes attendaient maintenant sur les lits des petits princesses dans la chambre qu'elles partageaient dans l'aile privée de la famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissandre de Malemort



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Jeu 1 Mai - 15:49

- Une surprise? Une pomme roulée dans le miel? Tu sais comme j'en raffole!

Melissandre inclina la tête sur le coté et ses boucles cascadèrent sur le visage de Blanche en lui chatouillant le nez. Comme toutes les petites filles du monde, la Princesse embaumait le parfum si particulier des enfants, ce mélange de lait et de biscuit chaud que toutes les mères du monde pouvait reconnaître. Et si Blanche ne l'avait guère porté en son sein, elle avait représenté tant pour Melissandre qu'à son contact elle se radoucissait sensiblement, jusqu'à accepter l'éventualité de se débarbouiller alors qu'il n'était pas encore l'heure d'aller se coucher.

- Ne repars plus jamais...

La petite princesse venait de souffler ses mots, si doucement qu'elle ne fut pas sur que Blanche les avait entendu, avant de lui enlacer le cou pour enfouir son visage contre le sien et resserrer l'étreinte de ses petits bras et de ses petites jambes autours de son corps frêle. Ce fut alors qu'elle remarqua la présence de Foulques et lui adressa un petit tirage de langue, avec toute l'insolente possessivité de ses huit ans.

Blanche était à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Ven 2 Mai - 18:49

foulques avait apparemment été remarqué par ses deux sœurs et en particulier par la petite Mélissandre, le jeune Malemort la trouvait mignonne et aimait bien la taquiner, surtout lorsqu'elle lui faisait des crises de jalousie lorsque son grand frère se trouvait en présence de Blanche.
Il répondit au tirage de langue en sortant de derrière le mur et en disant tout en brandissant son épée d'entrainement.


Attention à ta langue petite soeur sinon je te la coupe!

Il disait ça avec un grand sourire pour que la petite comprenne qu'il s'agissait d'une provocation. Les deux étaient habitués à se provoquer ainsi, ça amusait Foulques, rien de mieux pour lui que de taquiner ses petits frères et petites sœurs, mais il les aimait tout de même beaucoup et restait tout de même un grand frère exemplaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La broderie, ça sera pour après!   Aujourd'hui à 13:55

Revenir en haut Aller en bas
 
La broderie, ça sera pour après!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après ROME II ?
» Silithus, et oui ma deuxieme maison apre l'ah
» H1Z1, le Day Z sur PS4
» [5.0.01] Colors of War sera pour le 2 juillet 2014 !
» Finalement, le marché occidental, ça sera pour 2017! (Bless)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: Ségur le Château :: Les écuries-
Sauter vers: