Omnes Vulnerant, Ultima Necat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le sanctuaire de Foulques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Le sanctuaire de Foulques   Lun 8 Juin - 20:36

Foulques n'avait réellement emmené peu de gens autre que les membres de sa famille dans sa chambre elle avait toujours été une pièce importante pour lui car il y resta longtemps étant petit, il se rappelait jouant avec de petite sculptures de bois au sol, sa figurine fétiche représentait un chevalier et il lui arrivait même de dormir avec tout jeune. Cette même figurine était posée sur une table de chevet près de son lit, elle n'avait pas bougée depuis des années et une pellicule de poussière l'avait recouverte. La chambre n'avait pas bougée depuis son départ il y a de cela plus d'une année. On pouvait y voir différentes épées et boucliers présentés au dessus de la cheminée, il y avait peu de meubles dans la chambre, quelques peaux de bêtes au sol, un siège près de la plus grande fenêtre de la chambre qui donnait sur les bois au loin, sur ce siège finement ouvragé était posé une peau de loup. Il y avait bien sûr un grand lit baldaquin avec des tissus décorés des armoiries de la famille Malemort, ce lit dans lequel il y a encore quelques année sa nourrice lui lisait les comptes et légendes de la chevalerie et qu'il aimait lire encore aujourd'hui.

C'est la première pièce que le jeune prince voulu faire découvrir à son aimée c'est ce pour quoi il l'y emmena dès son arrivée au château. Il était entré en premier dans la chambre pour voir si tout était en ordre et aussi pour retrouver un instant chaque souvenirs émanant de cette pièce. Après quelques minutes il fit entrer Dally qui était dans le couloir, un grand sourire aux lèvres.


- Mon amour bienvenue dans mon sanctuaire!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mar 9 Juin - 14:58

  • Dally avait suivit sans se faire attendre Foulques. Bien que les moins passaient, et leur liens se consolidait, le jeune couple avait garder certains éléments secret. Comme cette fameuse chambre, où peut-être un jour, les enfants qu'ils auraient y grandiraient. Car se n'était pas à Dunkerque que les petits iraient vivre. Dally s'était mise en tête de vendre ce manoir où rien n'était on à garder, si ce n'est les affaires de sa défunte mère. La-bas, Jean n'y allait plus. Il avait depuis des années laissés la maisonnée aux mains de la rouquine, et de l'usurpatrice. Les souvenirs qui y trônaient n'était plus les bienvenus dans sa nouvelle vie. Maintenant, elle était et serait celle qui aimera Foulques, et sa famille au complet de tout son coeur, celle qui lui donnera un jour un fils, ou une fille en premier. Un enfant qui serait vraiment le sien, au contraire de Maël.

    Dans le couloir, la jeune d'Arden attendit que Foulques en ai finit avec son inspection. Puis quand la porte s'ouvrit à nouveau sur lui, elle entra. Un léger sourire se dessina sur les lèvres juvéniles. Étrangement, cette chambre ressemblait à la sienne, dans le nord. Les épées placardées au mur, l'ambiance chevaleresque et pourtant simple. Tournant sur elle même lentement, Mathilde vint trouver le visage de son prince.


    C'est charmant et.. me rappel mes propres appartements à Dunkerque. C'est dommage que vous ne puissiez le constater. Cependant..

    S'arrêtant un instant, venant se plaquer tout contre lui, la jeune femme leva ses cérulés vers ceux de son aimé.

    Avez-vous songé au jour ou nous aurions des enfants ? Et même au jour où cette chambre serait la mienne ?

    Dans un sourire amusé, elle vint trouver ses lèvres, trop longtemps gardée loin des siennes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mar 9 Juin - 15:41

La chambre ressemblait apparemment à celle de Dally dans sa ville natale, c'était un bon point car elle pouvait donc s'y sentir chez elle. Il ressentait tout de même comme une pointe de nostalgie dans la voix de la rousse. Les amoureux plongèrent dans les yeux de l'un et l'autre alors que la rouquine venait se claquer contre son torse. Foulques plaça ses mains sur le bassin de son aimée et c'est alors qu'elle lui posa une question qui le fit sourire même si elle le surpris sur le moment. Cela faisait en effet un moment qu'il pensait à avoir ses propres enfant avec Dally même si M.A.M était un fils pour lui il espérait avoir bientôt un descendant de son propre sang, une fille peut-être? A peine le jeune prince allait-il répondre à la question que les douces lèvres de sa belle vinrent rencontrer les siennes. Ils s'embrassaient tendrement, Foulques passa une main dans les cheveux de feu qui finit sur sa nuque, l'autre caressait son dos de haut en bas.

Il la porta alors et l'amena à son lit puis l'allongea avant de s'installer près d'elle, bien sûr ils ne feraient rien avant le mariage même si la tentation était forte mais rien ne les empêchait de partager ce moment de tendresse. Il se mit alors à faire un massage du cuir chevelu à sa rouquine en utilisant une main tout en posant la tête de Dally contre son pectoral.


- Pour répondre à vos question ma chère, j'ai en effet déjà pensé à avoir des enfants avec vous..plusieurs fois en vous voyant vous occuper de Maël ou en m'occupant moi même du petit. Vous êtes devenue la mère que vous pensiez ne jamais être avec Maël et vous êtes prête à en accueillir d'autre. J'imagine que nous pourrions nous y mettre une fois mariés. De plus je dirais que vu que cette chambre vous plaît je ne vois pas de problème à ce qu'elle devienne un jours la votre.

Il embrassa de nouveau Dally en levant son menton d'un doigt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mar 9 Juin - 16:36

    L'inattendu. S'était souvent le cas avec Foulques. Surprise de se faire portée, elle laissa un rire s'échapper de ses lippes. Le laissant l'allongée, faisant tout de même attention à sa robe qu'elle avait choisit avec soin, la rouquine savoura la tendresse du moment. Ces instants étaient plutôt rare. L'un comme l'autre se gardait pour leur noce, jouant parfois à lancer la tentation à son maximum. Savourant les massages, elle attrapa la main de Foulques, jouant à entrelacer leurs doigts. Ainsi donc, il avait songé à avoir des enfants avec elle.. Jamais il ne lui avait fait clairement sentir son envie. Il n'avait jamais parler que de Maël, et une possible adoption de ce presque fils. Souriant contre ses lèvres la d'Arden songea un instant.

    Le jour où nous seront marié, nous verront ensemble pour redécorer votre chambre. Je vous rappel que je suis une femme bien que vous m'ayez connu un peu moins bien habillée. Aussi, si nous avons enfants, je compte bien à ce qu'ils ne restent pas toujours avec une nourrice et soient avec nous, dans cette chambre. Le trop de d'épées peut-être dangereux.

    Se tournant sur elle même afin d'être sur le ventre, elle s'appuya contre le torse de Foulques.

    Et je vous défierais un jour à l'épée.

    Un sourire taquin naquit sur les lèvres de la rouquine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 11:40

D'après Dally la chambre de Foulques aurait besoin d'être redécorée, la décoration semblait ne pas être adaptée à une pièce dans laquelle on élèverait des enfants. Le jeune prince acceptera ce sacrifice et puis il fallait bien apporter du changement au château avec tous les bambins qui risquaient d'y gambader. Il écouta les suggestions de sa rousse avec le sourire aux lèvres.

Il ne pouvait s'empêcher d'admirer la beauté de son aimée à chaque fois qu'il voyait son visage, il pourrait rester une éternité contre elle à sentir son doux parfum tout en goûtant les lèvres de la rouquine qui avaient comme un goût de fraise. Personne ne pourrait jamais égaler l'amour que Foulques a pour Dally, elle était pour lui la femme de sa vie et chaque instant avec elle était un aperçu du paradis.

Lorsqu'elle lui dit qu'elle le défierait un jours à l'épée, le jeune prince sortit de ses pensés et il échappa un petit rire.


- Ha oui? Voyez vous cela vous pensez être de taille à rivaliser avec moi? Moi Foulques de Malemort? Prince de France?

Il disait bien sûr cela pour la taquiner et il cherchait à ce qu'ils se chamaillent, il adorait ça. Il attendit sa réaction en plongeant ses yeux dans les siens et il se tenait prêt à riposter en cas d'attaque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 12:09

    Haussant un sourcil aux mots de Foulques, la rouquine se redressa entièrement, venant s'asseoir à califourchon sur le brun. Les défis, s'était pratiquement toute sa vie. Elle n'avait grandit qu'en connaissant cela. De nombreuses fois, elle avait défier son père, allant contre ses principes qui n'était pas ceux de la d'Arden. Alors pourquoi ne pas défier un prince ? Elle l'avait déjà gifler, ce ne serait pas de trop.

    Parfaitement, moi fille de Praetoria d'Arden, défit l'honorable Prince de France, Foulques de Malemort dans un duel, jusqu’à ce que capitulation s'en suive.

    Un sourire taquin aux lèvres elle se pencha vers les lèvres de son têtu de Malemort, effleurant simplement ses lèvres.

    Je vous rappel que je suis issue d'une famille où l'éducation de l'épée est omniprésente, et que la plupart d'entre nous sont des pirates, pour mon plus grand malheur. Vous ne savez pas à qui vous avez à faire mon cher.

    Non, vraiment, il ne savait pas. Pour la simple et bonne raison que la jeune femme n'avait prit l'épée devant son prince. Si elle tentait depuis des mois à se comporter comme une parfaite Lady, ce n'était pas pour reprendre ses vieilles habitudes. Pourtant, défier et connaitre son aimé ne ferait de mal, ni à l'un ni à l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 13:21

Dally s'était prise au jeu de Foulques, elle continuait dans la taquinerie ce qu'attendait le jeune prince. Son aimée n'était pas une femme qui se laissait battre aussi facilement alors il était normal qu'elle réponde en se sens, le jeune Malemort le savait c'est pourquoi il savait qu'il pouvait la taquiner sur ce défis. Il écouta le discours sur la famille de Dally tout en continuant d'avoir ce sourire bêta sur son visage. Une fois qu'elle eu finit, Foulques qui avait les mains sur les cuisses de sa compagne les monta sur le bassin de la rouquine et c'est alors qu'il la bascula en arrière pour l'allonger sur le dos. Il mis ses lèvres au niveau des oreilles de sa chère et tendre puis chuchota.

- Qu'attendons nous alors?

Il sauta alors du lit et se dirigea vers la cheminée. Il jeta un coup d’œil dans son dos en direction du lit où était allongée Dally puis se retourna pour enfin prendre deux épées qui servaient de décoration sur la cheminée, placées derrière un bouclier arborant le blason des Malemort. Il en garda une dont il posa la pointe au sol puis il désigna son aimée de la lame de l'autre. Le défit allait commencer, la chambre était assez grande pour ça étant donné qu'il y avait peu de mobilier dans la pièce. Il n'attendait plus que la rousse prenne l'arme et commence le combat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 15:31


    Se retrouvant allongée de nouveau, un sourire en coin naquit sur ses lippes. L'un comme l'autre savaient comment lancer les défis. L'un comme l'autre savaient la limite qu'il ne fallait pas franchir. Et l'un comme l'autre, mourraient d'envie de se découvrir sous un autre jour. Leur histoire avait suffisamment été compliquée pour qu'ils ne commettent l'irréparable. Un bâtard suffisait amplement, inutile d'attirer d'avantage le regard sur ce couple aussi surprenant qu'il pouvait être.

    Se retournant à nouveau, elle regarda le prince prendre deux épées de son mur. Se glissant hors du lit, elle garda un sourire narquois en se dirigeant vers Foulques. Glissant son doigt le long de la lame en tâchant de ne pas se couper, elle approcha en un peu plus, poussant l'épée sur le côté.


    N'allez pas vous blessez, mon prince.

    Lui dérobant un rapide baiser, elle empoigna l'épée qui lui était destinée. Baissant le regard sur sa robe, elle plissa le nez.

    Et n'allez pas abîmer ma robe ou je vous ne garanti pas que vous aurez encore votre chemise à la fin.

    Plantant ses cérulés sur le minois princier, elle glissa sa main non armée dans son dos.

    Montrez moi donc de quoi vous êtes capable.., lui dit-elle avant de se mettre en garde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 15:52

Dally avait empoigné son arme, Foulques n'avait même pas eu le temps de retourner le baiser qu'elle était déjà prête au combat. Il se mis à son tours en garde, alors que sa rouquine mettait son bras dans le dos, le prince lui choisit de tenir la lame d'une main pour être de force égale, mais mis son bras en évidence dans le cas où elle le viserai et il pourrait dans le cas où il s’approcherait d'elle la faire tomber au sol d'un coup de paume. Il fit un salut en plaçant la lame dedans son visage pour annoncer le début du combat et commença à mettre des coups d'épée en direction de son aimée. Il visait à gauche à droite, essayait une percée en essayant de ne pas toucher la chaire. Son regard était concentré sur les mouvements de la belle et son sourire c'était effacé. Il prenait le défis à cœur même si il voulait avant tout s'amuser.

A un moment il essaya un coup de tranche qui fut esquivé par la belle. Mais c'est en se remettant en positions que Foulques se rendit compte qu'il avait tranché une bretelle de la robe de Dally du bout de la lame, laissant une simple griffure d'où coulait une goûte de sang et découvrant le bas du coup de la femme, on pouvait voir le sein commencer à se dessiner. Il attendit la réaction de sa compagne tout en se remettant en garde.


- Touché!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 16:43

    Amusée de la situation, Dally ne fit pas disparaître son sourire. La main dans le dos, prête à combattre son aimé autant que possible. Le choc des épées raisonnait dans la chambre qui d'ordinaire n'abritait que le calme. Contrant tour à tour les tentatives de Foulques, elle ne pouvait se le cacher, il n'était pas mauvais du tout. Pour un prince un peu pantouflard. Se cambrant tout en voulant parer un nouveau coup, Dally fut surprise de se faire toucher. Baissant le regard vers sa peau découverte, la jeune femme plissa le nez.

    Vous jouez avec le feu mon cher.

    Replaçant sa main contre son dos, la rouquine leva le menton, toisant d'un sourire en coin le prince. A son tour de lui montrer de quoi elle était capable. Sans ménagement, elle lança sa lame d'un côté et de l'autre, revenant un revers à quelques occasion. Sereine dans ses mouvements, la d'Arden laissa trotter dans sa mémoire les quelques conseils de son père. Puis quand l'opportunité fut assez grande, elle piqua délicatement de la pointe de la lame le torse du prince, près du coeur.

    Touché.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 17:08

Foulques ne pouvait pas le nier, son aimée savait manier l'épée, il se doutait qu'elle était doué mais pas au point de rivaliser avec lui. Il apprenait quelque chose de plus sur sa chère et tendre. Il adorait ce côté de femme forte. Le jeune prince essayait d'esquiver les coups d'épées de sa belle adversaire mais plus il essayait et plus il était difficile d'éviter les coups. Dally profita d'un moment où Foulques avait baissé sa garde pour le toucher du bout de sa lame sur la poitrine ce qui stoppa net les mouvements du Malemort. Il baissa le regard et vit la pointe briller au niveau de sa poitrine. Il se mit alors à rire, puis il dégagea la lame d'un coup de pommeau de son épée. Il se remis en place et cette fois il pris la poignée de l'arme à deux mains pour mettre plus de force dans ses coups et pour que les parades de la rousse soient plus compliquées. Bien sûr en essayant cet technique il perdait en agilité et donc la défense de Foulques baissait et son équilibre pouvait être un atout pour son aimée. Il repris ses assauts en donnant des coups sur la lame de Dally, il se rendait petit à petit compte que le tapis au sol n'était pas fait pour se battre dessus il sentait que plus ses assauts étaient puissant et plus ses bottes glissaient sur la tapisserie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Mer 10 Juin - 19:00

    Avait-elle imaginée un jour défier son prince en duel ? Non. Pas plus qu'elle n'aurait imaginée un jour se retrouvée aimée d'un prince. Rien de toute sa vie n'était prévu, rien n'était organisé. Tout se passait sous le bon vouloir du temps et rien de plus, ni moins. Le rire de Foulques lorsqu'elle le toucha, l'amusa, rappelant le drôle de situation qu'elle avait presque provoquée. D'un coup de pommeau il dégagea la lame de Dally, prenant son arme à deux mains. Sans aucun doute, une erreur fatale de sa part. La d'Arden garda sa seconde main dans le dos. L'arme était et devait être la continuité de son bras, comme si elle ne faisait aucun effort. Remontant sa garde, la rouquine dansa aux rythmes des coups donnés par le Malemort, parant de justesse quelques coups. Tout en contrant, elle s'appliqua à faire reculer Foulques. Son équilibre était déjoué par sa prise à deux mains, elle ne pouvait qu'en profiter. Dégageant un des coups de son tendre adversaire, elle profita pour enchaîner les siens, plus rapides, plus agiles. Sortant la main de derrière son dos, la maintenant sur le côté, la rouquine afficha un sourire en coin. Et avant même d'être certaine de son coups, elle lui lâcha un "Touché!" à mit mots.

    Tirant de son pied le tapis, elle envoya un dernier coup contre la lame de Foulques. Celui-ci à terre, elle pointa son épée sous le menton de son tendre.


    Je disais donc.. touché.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de Malemort
Comtesse
Comtesse
avatar

Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Jeu 11 Juin - 8:55

Ce jour là, Blanche avait ceuillit dans le parc, des fleurs pour confectionner de ravissants bouquets et décorer les chambres et diverses pièces du Château. L'ornementation florale était un passe temps simple et reposant et embellir son intérieur n'était jamais une corvée. Il ne lui restait plus qu'un bouquet à placer, celui pour la chambre de Foulques, puisqu'en ce moment, il était le seul membre de la fratrie à séjourner sur place. Blanche, sans frapper puisqu'elle ne le pensait pas à l'intérieur, entre donc dans la chambre et manque de voir le bouquet lui glisser des mains ! Au meurtre ? A l'assassin ? On assassine son cadet ? On occis son petit Foulques ? Que nenni ! Il semblerait que ce dernier soit en train de jouer avec son invitée et promise en devenir ! Mais quand même ! Le sourcil arqué, de surprise et de légère réprobation, Blanche dépose ses fleurs sur une table voisine avant de s'avancer.



Foulques... Combien de fois ai-je dut te rappeler qu'on ne joue pas avec ces instruments de mort à l'intérieur ? Les épées sont des jouets de dehors !


Était elle la seule à avoir conscience de combien ces enfantillages étaient risqués ? Le sang sur les tapisseries, les porcelaines brisées, les vêtements ruinés ! Durant l'enfance de ses cadets, Blanche avait, maintes fois, eut l'occasion d'énumérer les dangers d'une activité débordante d'enthousiasme et d'inconséquences ! A présent qu'ils étaient, tous, majeurs, elle espérait être dispensée de ce funeste danger ! De plus, n'y avait il pas, à Ségur, une salle d'armes, suffisamment grande et pourvue de tous les ustensiles pointus nécessaires aux entrainements guerriers ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Jeu 11 Juin - 11:37

Alors que Foulques essayait de parer toutes les attaques rapides de son aimée tout en essayant de riposter, il se retrouva vite submerger. Alors qu'il était concentré sur le combat il se rendit vite compte que Dally avait un sourire au visage et il entendit alors le fameux "touché" alors que la lame de la rousse tranchait encore les airs et n'avait pas encore touché le prince. Et là il ne compris pas et se retrouva au sol après que le tapis ai été tiré par le pied de la belle, elle avait apparemment eu le temps de mettre un dernier coup dans sa lame car il se retrouva aussitôt désarmé et la pointe de sa compagne chatouillait alors le dessous de son menton.

Il vit alors la porte de sa chambre s'ouvrir et sa grande sœur entrer dans la pièce avec un air surpris. Un sentiment de honte envahit alors Foulques et il ne put s’empêcher de se gratter l'arrière de la tête tout en affichant un sourire bêta sur son visage. Il se fit alors disputer par Blanche comme si il avait encore 10 ans, lui rappelant les bêtises du passé réalisées dans le château avec le reste de sa fratrie.


- Eh bien hum..

Il resta sur le dos les mains en évidence toujours la lame sous le menton.

- J'avoue que je n'avais pas pensé à cela et..hum désolé nous sommes..emportés dans le jeu.

Il regarda alors Dally dans les yeux et lui sourit.

- Vous avez gagné le défi mon amour, je prendrai ma revanche un jours ou l'autre..enfin pas dans ma chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dally Mathilde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   Ven 12 Juin - 12:01

    La lame sous le menton du prince, la rouquine tourna le minois vers la porte. Blanche. Le feu monta aux joues de la jeune femme, confuse de la situation, bien qu'elle était ravie d'avoir envoyée au tapis le Malemort. Dégageant l'arme elle la posa sur le bord du lit.

    Ahum, navrée, votre Altesse, ça ne se reproduira plus.

    Plus dans cette chambre, en tout cas. Tenant le côté de sa robe déchirée, elle plia le genoux dans une révérence, pour le coup, bien moins gracieuse ! La faute au prince, un brin trop joueur. Se tournant vers le vil Foulques, elle lui adressa un sourire.

    Il vous faudra retravailler votre équilibre, et votre garde, mon cher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sanctuaire de Foulques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sanctuaire de Foulques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la conquête de Constantinople, par les Français et les Vénitiens.
» Gambardella CDR Fiasco (384532) S6
» [Vicomté] Langeais
» [Vicomté] MontBazon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ségur le Château :: L'aile privée :: Appartement de Messire Foulques-
Sauter vers: